Guinée -Santé : la  brigade Médicrime désormais opérationnelle

0
539

Un an après sa mise en place, la brigade Médicrime a été officiellement installée lundi 21 janvier par le ministre de la Santé, colonel Remy Lamah, a rapportée la télévision nationale (photo d’archive). L’installation de cette brigade était  l’un des points de revendication du Syndicat des pharmaciens qui a finalement annulé sa grève de ce lundi 20 janvier après un accord intervenu tard dans la nuit de dimanche.

« Cette brigade va désormais procéder à la répression des non professionnels qui vendent les médicaments comme des cacahouètes dans la rue et dans les magasins », a réagi le ministre de la Santé, colonel Remy Lamah.

« C’est avec la joie que nous acceptons que notre pays rentre dans la modernité et que désormais les unités diplomatiques qui sont installées dans notre pays n’aient plus dans leurs valises diplomatiques des médicaments. Désormais, ils auront tout ce dont ils ont besoin [comme produits pharmaceutiques] ici », s’en est réjoui le secrétaire général du syndicat des pharmaciens, Dr Manizé Kolié. Avec l’effectivité de la brigade Médicrime, ce doyen des pharmaciens souhaite même que son pays soit une école pour la sous-région.

La brigade  Médicrime a été mise en place en janvier 2019 après la ratification de la convention Médicrime par la Guinée. Mais jusqu’ici, elle n’était pas opérationnelle. Ce qui agaçait les pharmaciens qui reprochaient au gouvernement de ne pas agir efficacement contre le marché parallèle.