Guinée – Sidya Touré : « Alpha Condé veut aller à un référendum constitutionnel »

septembre 5, 2019 3:30

En marge de la conférence de presse du Front National pour la Défense de la Démocratie (FNDC) à l’Université Koffi Annan à Nongo dans la commune de Ratoma, le président de Union des Forces Républicaines (URF), Sidya Touré a révélé que le président Alpha Condé  s’est adressé à la nation pour pouvoir déclarer à l’Assemblée générale des Nations-Unies qu’il a ouvert un débat sur la Constitution en République de Guinée.

Pour l’opposant Sidya Touré, on ne peut ouvrir un dialogue sur un sujet pour lequel vous avez pris position. « J’ai été extrêmement déçu par le discours de Alpha Condé dans la mesure où il a passé tout son temps à nous expliquer la lutte qu’il aurait menée pendant 50 ans », a-t-il regretté.

D’après l’ancien  Premier ministre Sidya Touré, Alpha Condé a décrit la situation d’un pays qu’il ne connaissait pas au paravant. Pourtant, a dit Sidya Touré, telle que la Guinée se trouve aujourd’hui, elle ne ressemble en rien contrairement aux dires d’Alpha Condé. « J’estime qu’il a beaucoup parlé mais en réalité, il n’y a rien dit qu’on peut prendre en compte. Le problème essentiel qui nous importait, c’est celui de la Constitution, mais il l’a déjà botté en touche », a-t-il rappelé.

« En 2011,  à la veille des  élections législatives, Alpha Condé avant d’aller à l’Assemblée générale des Nations-Unies,  avait fait, exactement les mêmes déclarations. Mais il a oublié que son gouvernement s’est déjà prononcé sur cette question de nouvelle Constitution,  son parti politique et ses alliés se sont déjà prononcés en faveur d’une nouvelle Constitution. L’accord qu’il souhaite, c’est d’aller à un référendum constitutionnel », a-t-il conclu.