Guinée: six partis politiques dont l’UFR, le PEDN signent l’acte constitutif d’une nouvelle coalition politique

0
1928

Comme nous vous l’annoncions dans une de nos précédentes publications, un bloc politique est né en Guinée. Son nom,  »Convergence de l’opposition démocratique » en abrégé COD. Le projet est porté par six partis politiques. A savoir : l’UFR de l’ancien Premier ministre Sidya Touré, le PEDN de Lansana Kouyaté, au autre ancien Premier ministre, le PADES de Dr Ousmane Kaba, ancien ministre de l’Economie,  l’UFDG-Renouveau de Bah Oury, ancien ministre de la Réconciliation, l’UPG représentée par Me Alfred Mathos et le parti FIDEL de Mohamed Lamine Kaba.

Ils ont procédé ce vendredi 22 février 2019 à la signature de la charte servant de base à cette nouvelle plateforme de l’opposition qui entre dans l’échiquier politique désormais. Une démarche motivée par « la bipolarisation de la vie politique nationale qui met en péril l’unité nationale, l’esprit du multipartisme et la démocratie véritable, lit-on entre autres lignes de la déclaration rendue publique au siège du PEDN, à Ratoma, dans la commune du même nom.

Selon les signataires de la charte, la COD s’engage à promouvoir la paix, la solidarité, l’unité nationale la démocratie, la justice sociale, prospérité économique et l’émancipation culturelle, à rassembler un maximum de partis et mouvements politiques en vue de promouvoir le changement démocratique, le progrès économique, la justice sociale et la lutte contre l’impunité dans la paix et l’unité, à participer à la vie politique de la Guinée en prenant part au débat sur toutes les questions de société et en instaurant un cadre de partenariat avec les mouvements politiques et de concertation avec les mouvements sociaux et à être un acteur majeur de toutes les consultations électorales dans un esprit de solidarité entre les partis membres.

Ses portes restent grandement ouvertes à l’ensemble des partis politiques de l’opposition « épris de patriotisme » à animer ensemble l’entité.