Guinée : un opposant à un 3ème mandat arrêté puis libéré sous pression, à Mamou

0
794
Dans la nuit du dimanche à ce lundi 22 avril, des jeunes opposés à la modification de la Constitution ont procédé à la l’affichage des slogans contre un 3ème mandat dans la ville carrefour, Mamou. C’est dans cette action que la police mettra aux arrêts l’un des jeunes qui passera la nuit au commissariat central de Mamou.
Contacté par Guineenews©, le maire de la commune urbaine a confirmé l’information. Amadou Tidjane Diallo, pour le maintien de la quiétude, parviendra à libérer le jeune dans la matinée de ce lundi. « Ce matin, le préfet m’a informé de l’arrestation d’un jeune avec un lot d’affiches contre le 3ème mandat. Nous sommes retrouvés en réunion chez le préfet avec le bureau fédéral de l’UFDG et les officiers de la sécurité de Mamou. Nous avons échangé de longs moments sur la question. Le préfet a exhorté finalement à la paix à Mamou. J’ai sollicité pour le maintien de la quiétude dans la ville de libérer le jeune. Nous ne voulons pas de violences ici. Le préfet a demandé au procureur d’abandonner et à la police de se dessaisir », a expliqué Amadou Tidjane Diallo maire de la commune urbaine de Mamou.
Le jeune Abdoul Gadirou a été libéré dans les heures qui ont suivi. Il a été rendu au maire qui à son tour lui a rendu au bureau fédéral de l’UFDG.
Dans la ville de Mamou des affiches sont visibles dans toutes les rues avec des slogans  » Mamou dit non à la modification de la constitution  » ou encore  » Stop à un  3ème mandat ».