Guinée : une trentaine de jeunes Maliens interpelés à Kankan !

0
274

Quarante jeunes hommes dont 36 ressortissants de la République du Mali ont été arrêtés dans la nuit du jeudi à ce vendredi 25 octobre, par les agents des services de sécurité à Kankan. Cette vague d’interpellations serait intervenue à l’occasion des opérations de patrouille mixte nocturne en cours ces derniers temps dans la commune urbaine, apprend-on.

Présentés à la presse cette matinée du vendredi dans l’enceinte du camp militaire Soundiata Keita où ils sont internés, la quasi-totalité des jeunes motivent leurs présences à Kankan dans le cadre des activités de la fameuse entreprise QNet. Ce que semblent réfuter les autorités locales de Kankan.

Selon le gouverneur de Région Mohamed Gharé, l’évocation du nom de cette entreprise pour justifier la présence de ce groupe d’une trentaine de jeunes regroupés dans deux concessions différentes à Kankan, ne serait qu’une ‘’couverture’’.

« QNet est une entreprise d’escrocs que je connais parfaitement bien. Le travail comme ils le disent dans cette entreprise, ne peut pas justifier leurs présences en masse logés ensembles et nourris. Pour nous, jusqu’à preuve du contraire, QNet n’est qu’une couverture, et ces gens constituent une menace pour la sécurité de nos populations et du pays », a indiqué Mohamed Gharé.

Et c’est pourquoi à en croire au gouverneur de Kankan, des enquêtes approfondies seraient diligentées, pour dit-il , comprendre le motif réel de la présence de ce groupe de jeunes maliens à Kankan.

Il faut préciser enfin que sur la quarantaine de jeunes arrêtés aux quartiers aéroport et Sènkèfara, quatre sont des guinéens dont le jeune Sayon Camara qui dit être le responsable du bureau de QNet à Kankan et une jeune dame nourrice venant de Siguiri.

A rappeler que ce mardi 141 étrangers confinés dans des concessions aux alentours de Conakry avaient été arrêtés dans les mêmes circonstances