Hadj 2018 : qui est plus cher, Guinée, Mali, Sénégal, Côte d’ivoire, Tchad ?

avril 23, 2018 11:43
0

La Guinée aime souvent faire une comparaison des prix dans les pays voisins pour justifier la nécessité de procéder à la hausse du litre du carburant à la pompe à l’interne.

Cependant, quand il s’agit de faire un rabais, comme pour le Hadj, les autorités rechignent à ses comparer aux voisins, même si ceux-ci ont procédé à une revue des prix.

En ce qui concerne le Hadj 2018, la Guinée a signé un contrat avec l’Arabie Saoudite pour un quota de 9 000 pèlerins, dont 3 000 pour l’État et 6 000 pour le privé.

Cette année, le montant du Hadj 2018 en Guinée est fixé à 40 945 000 de francs guinéens, soit 4 525 dollars US contre 40 672 000 GNF en 2017 et 39 890 millions GNF en 2016.

Pour l’édition 2018, ce montant couvre le transport aérien, la restauration, les redevances, les taxes, le mouton et enfin l’uniforme, ont indiqué les autorités religieuses.

Concernant le coût du Hadj, le secrétariat des affaires religieuses soutient qu’il n’a pas fixé le prix de manière unilatérale. Au contraire, il était assisté d’une commission interministérielle. Après, le tarif a été soumis au conseil interministériel et finalement validé au conseil des ministres.

Pourtant, en Côte d’ivoire voisine, le coût du Hadj 2018 reste inchangé. Il est fixé à 2 000 000 de francs CFA comme l’année dernière, ont rapporté les médias ivoiriens, en marge de la cérémonie de lancement de l’édition 2018.

Cette année, le quota attribué à la Côte d’ivoire est de 6 800 places contre 5 600 en 2017. Soit 5 000 places pour l’organisation étatique et 1 600 places pour les privés.

Au Sénégal également, l’Arabie Saoudite a octroyé 12 860 pèlerins contre 10 500 en 2018. Soit 2 000 pèlerins pour la délégation générale et 10 860 pour le secteur privé et la date d’ouverture des inscriptions pour le Hadj 2018 a été fixée du 1er mars au 31 avril 2018.

Selon la presse locale, le gouvernement sénégalais a décidé de maintenir le prix du Hadj 2018 à 2 600 000 francs CFA par pèlerin et la durée du séjour sera réduite de 27 à 24 jours.

De même, la date de clôture des inscriptions a été prolongée du 30 avril au 10 mai 2018 et le départ du premier vol aller le 4 août, le premier vol retour à Dakar étant programmé le 27 août 2018.

Au Tchad aussi, le coût du package du Hadj 2018 est fixé à 1 550 000 Frans CFA, soit un rabais de 400 000 CFA par rapport à l’année dernière.

Le package concerne le transport, l’hébergement à Médine, à la Mecque, la restauration, le transport inter urbain, la restauration à Mina et à Arafa, le séjour à Mina et une bonne couverture médicale.

De même, au regard du contexte économique, le Mali a aussi revu le prix du Hadj 2018. De de 2,957 millions FCFA en 2013, les frais sont désormais fixés à 2,364 millions CFA en 2018, soit un rabais de plus de 500 000 francs CFA pour la filière étatique.

Le quota du Mali est de 13 323 pèlerins, dont 11 323 pour le privé et 2 000 pour l’État.

Au Mali, la campagne d’inscription est ouverte du 19 mars au 13 juillet 2018.