Haj 2018: aucun pèlerin n’a quitté Conakry depuis 48 heures, quatre convois encore bloqués sur place

août 13, 2018 12:37
0

Selon nos informations, plusieurs centaines de candidats au pèlerinage sont encore bloqués à Conakry à cause du dysfonctionnement notoire enregistré dans l’organisation du Hadj 2018. «Si les avions ne viennent pas, c’est parce que l’Etat guinéen a mal négocié le contrat avec la compagnie qui est chargée de transporter les pèlerins en Arabie Saoudite», nous rapporte une source sous le sceau de l’anonymat.

Pourtant, une autre source policière nous a conviés que cette année, les pèlerins guinéens ont tous obtenu leurs passeports dans le délai prévu. «C‘est loin aussi d’un problème de visa», nous précise en outre notre interlocuteur qui confie que depuis 48 heures, aucun convoi n’a quitté Conakry.

 «Il reste trois ou quatre convois qui sont en attentent. Il y a 25 ou 26 convois qui sont déjà arrivés en Arabie Saoudite. Au total il y a 29 convois. Dans chaque convoi, il y a maximum 280 pèlerins», nous a-t-il fait comprendre.

Par ailleurs, toutes nos tentatives de joindre le Secrétaire général des Affaires Religieuses, Aly Jamal Bangoura, sont restées vaines jusqu’au moment où nous mettons ne ligne  cette dépêche.