Halimatou Dalein : Pourquoi nous sommes dans la rue ?

mars 21, 2018 10:35
0

« Nous sommes dans la rue parce que nous n’avons pas de recours…»

Comme annoncé dans nos informations précédentes, les femmes de l’opposition avaient envisagé de faire un sit-in devant le ministère de la Justice pour protester contre les tueries dans leurs rangs.
Empêchées par les autorités de Kaloum, les femmes se sont regroupées au siège de l’ancien directoire de campagne de l’UFDG. Entourée de certains députés du parti, l’épouse du chef de file de l’opposition a fustigé la conduite du ministre de la Justice.
«Tout le monde se demande pourquoi nous sommes dans la rue. Nous sommes dans la rue parce que nous n’avons pas de recours. Le ministre de la justice devrait être là pour tout le monde parce que c’est un ministre de la République et nous sommes tous des Guinéens. Si nous avons sollicité de le rencontrer, il devrait se mettre à notre disposition pour nous écouter, mais comme on ne nous écoute pas, nous sommes obligées d’aller dans la rue pour nous faire entendre », a déclaré Halimatou Dalein.

Mme Dalein a saisi cette occasion pour répondre à ceux qui demandent à l’opposition de changer de stratégie. Pour elle, il n’y au aucune autre stratégie parce que même les protocoles d’accord signés, ne sont pas respectés.

« Et quand tu veux rencontrer ceux qui sont aux commandes, ils te barrent la route. Alors dans ce cas, qu’est-ce que tu dois faire ? s’interroge-t-elle avant de demander aux femmes de Guinée de se lever pour sortir le pays de « ce trou ». « Trop c’est trop, on n’est fatigué de se faire tuer, de se faire violer », martèle l’épouse du chef de file de l’opposition qui informe l’assistance qu’une femme âgée d’une vingtaine d’années a été violée dans une des gendarmeries.

Nassiou Sow