Handball – Dienaba Sy heureuse de choisir la Guinée : « Un vrai projet avec des vrais engagements derrière »

juin 7, 2018 5:36
0

Discret mais efficace, le Président de la Fédération Guinéenne de handball travaille présentement sur un projet très ambitieux. Mamadouba Paye Camara aspire à faire qualifier l’équipe nationale féminine à la prochaine Coupe du Monde de handball qui va se jouer en fin 2019 au Japon.

Pour y arriver, il a dans un premier temps recruté un entraineur de haut niveau. Ensuite depuis quelques mois, Mamadouba Paye Camara est en train de convaincre les binationales guinéennes à opter pour le pays d’origine de leurs parents. Avec succès. Pour le tout premier stage préparatoire à la CAN féminine de handball qui aura lieu à la fin de cette année au Congo Brazzaville, une CAN à laquelle la Guinée est qualifiée, elles sont une dizaine de binationales à avoir répondu à l’appel de la Fédération Guinéenne de handball.

Les joueuses se sont réunies pendant cinq jours au début de ce mois de juin à Paris avant de s’envoler ce jeudi 7 juin pour l’Espagne où elles participent à un tournoi avec trois autres équipes. Dans la capitale française, Guineenews© s’est entretenu avec l’une des nouvelles trouvailles du président de la Fédération Guinéenne de Hand. Son nom, Dienaba Sy (23ans), elle est l’ailier gauche de l’OGC Nice Côte d’Azur Handball, un club du championnat de France de Ligue 1.

Guineenews©: vous venez de boucler un premier stage avec l’équipe nationale de handball de Guinée. Je rappelle que vous êtes à votre toute première sélection. Comment ça s’est passé?

Dienaba Sy: tout s’est très bien passé. Un premier stage intéressant avec des joueuses que je ne connaissais pas forcement. On a appris à se connaître. Au final, tout s’est très bien déroulé.

Guinéenews©: facile de s’intégrer dans une équipe avec des joueuses qu’on ne connaissait pas?

Diénaba Sy: en tout cas ça été assez simple. Les filles sont très sympas et ouvertes. On a beaucoup échangé. On s’entraine bien ensemble. Donc, c’est beaucoup plus facile de s’intégrer quand on communique tous ensemble.

Guineenews©: tu sens qu’il y a un groupe qui est en train de se former?

Dienaba Sy: Oui, il y a un groupe qui est en train de se former. Après, c’est un peu tôt pour dire que c’est un vrai groupe et bien soudé. Mais avec les stages à venir, je pense qu’on va vite voir et qu’on sera un groupe assez soudé. J’espère que ce groupe pourra apporter beaucoup de choses à la Guinée.

Guinéenews©: tu penses qu’il y a beaucoup de qualités au sein de cette équipe ?

Dienaba Sy: c’est sûr ! Après, on vient de différentes horizons. Du coup, beaucoup de qualités différentes. C’est important pour un bon groupe. Pour le coach, ça devient facile pour former une très bonne équipe. Une équipe compétitive capable de faire de bons résultats. Après, ce n’est que le début, mais avec le temps et les stages, tout peut arriver. Je suis confiante.

Guinéenews©: vous êtes en train de préparer une compétition très importante qui est la CAN Handball ?

Dienaba Sy: oui. La CAN, ce sera en fin d’année. Pour être plus précise, ce sera en décembre. On essaie de faire quelques stages pour un peu régler les choses. Comme on ne se connait pas beaucoup, du coup, créer des automatismes. Derrière, on espère faire de très bons résultats à la CAN.

Guinéenews©: disputer une CAN, un challenge pour toi ?

Dienaba Sy: oui. De ma vie, je n’ai jamais disputé une CAN. Je joue le championnat en club. C’est un autre challenge que j’aimerai bien relever.

Guinéenews©: justement pour préparer cette CAN, d’ici vous partez en Espagne pour jouer un tournoi ?

Dienaba Sy: ce tournoi va nous permettre de nous évaluer. Parce que comme je l’ai dit, c’est une nouvelle équipe. On ne se connait pas toutes. On n’a pas un automatisme collectif. Donc, ce tournoi va nous permettre de beaucoup travailler et de voir les qualités et les petits défauts qu’on aura à régler.
Guinéenews©: De son côte, la Fédération fait beaucoup pour attirer de  nouvelles joueuses afin d’étoffer cette équipe ?

Dienaba Sy: Oui, le projet est super intéressant. La Fédération met tout en place pour qu’on soit à l’aise. Tout se passe bien. C’est parfait pour nous.

Guinéenews©: comment s’est passé le premier contact entre la Fédération et toi?

Dienaba Sy: J’ai eu un contact téléphonique avec eux. Ils m’ont expliqué le projet sur quelques années. Un projet assez intéressant comme je l’ai dit. Ils m’ont laissé le temps. J’ai réfléchi. J’ai compris que c’était un vrai projet avec des vrais engagements derrière. Ça m’a beaucoup plus.

Guinéenews©: qu’est-ce qui rend ce projet très intéressant?

Dienaba Sy: toutes les choses qui sont mises en œuvre autour, la logistique, les joueuses qui se sont regroupées, des joueuses de qualité. Un entraineur aussi qui sait ce qu’il fait, qui a aussi des qualités. Tout cela regroupé, c’est assez important pour pouvoir réussir à une compétition comme la CAN.

Guinéenews©: si vous faites une bonne CAN en terminant parmi les trois premières nations, vous avez une place à la Coupe du Monde ?

Dienaba Sy: pour l’instant, je pense qu’à notre niveau, nous nous focalisons sur la CAN. On veut réussir la CAN et ensuite se poser des questions par rapport au mondial. Mais pour l’instant, nous n’y sommes pas encore. D’abord, nous allons essayer de réussir notre CAN.

Entretien réalisé à Paris par Tanou Diallo