Hausse des salaires de l’armée : Cadeau suspect ou vraie fausse polémique ?

0
1012

La  hausse de salaire à hauteur de  20%  consentie en faveur du personnel de la défense par le président de la République, à la veille du double scrutin alimente la chronique dans la cité. Ce cadeau paraît en effet  « suspect » aux yeux des détracteurs du régime, qui jettent un doute sur « l’heureuse coïncidence » de ce geste avec le grand intérêt que porte l’exécutif à la tenue des élections controversées de ce dimanche.

Malgré la chape de plomb qui recouvre tout ce qui touche à la grande muette dans notre pays, on entend tout de même çà et là quelques  commentaires osés sur la revalorisation des salaires survenue au sein des forces de défense et de sécurité. Un geste salué à grands cris par les bénéficiaires.

D’ordinaire cela pourrait paraître anodin. Quand on sait que depuis son avènement à la magistrature suprême, le chef de l’Etat est plein d’amabilités et de prévenance pour nos soldats. Seulement ceux qui voient le mal partout, ont vite fait de lier ce geste du commandant en chef des forces armées à des calculs électoralistes.

Autant  ce geste passe mal chez l’opposition, surtout que le monde entier est plongé dans une crise sanitaire sans précédent, et que les économies des États sont par conséquent bridées, autant dans le camp présidentiel, on considère cette hausse comme quelque chose de normale. Pour la simple raison qu’un  président de la République est quelqu’un qui est au-dessus de la mêlée politique.

L’armée elle,  saisira cette aubaine pour améliorer ses conditions de vie et de travail, d’autant qu’elle doit surfer sur la ligne de crête, entre une opposition devenue très aigre, à force d’avaler des couleuvres, et un pouvoir jusqu’auboutiste.