Hausse du prix du carburant: opposée à la mesure, la FESABAG menace…

juin 28, 2018 7:40
0

Dans une déclaration dont Guinéenews s’est procuré copie, la Fédération Syndicale Autonome des Banques, Assurances et Micro-finances de Guinée (FESABAG) dit  avoir appris avec une très vive inquiétude la nouvelle relative à l’augmentation prochaine du prix du carburant en République de Guinée.

En effet, la FESABAG exprime sa crainte de voir cette hausse du prix du carburant se répercuter  négativement sur  le pouvoir d’achat des Guinéens, en général et des travailleurs en particulier. Vue la précarité dans laquelle ces travailleurs vivent en Guinée, les troubles sociaux traversés par la Guinée ces derniers temps et de ceux qui pourraient découler de cette nouvelle hausse de prix, la FESABAG dénonce avec vigueur cette décision.

En tout état de cause, la FESABAG se disant fidèle à sa vocation de défenseur de la cause des travailleurs et de leur bien-être et soucieuse de la paix et la quiétude sociale en Guinée, a exprimé son désaccord total avec à cette éventualité d’une d’augmentation du prix du carburant en ce moment.

A cette même occasion, la FESABAG a lancé un appel à toutes les autorités compétentes en vue de tenir compte des préoccupations légitimes de la classe ouvrière tout en prenant à témoin l’opinion nationale et internationale. Au cas où les préoccupations des travailleurs ne sont pas prises en compte. La FSABAG affirme se réserver le droit d’user de tous les moyens légaux pour défendre le pouvoir d’achat des travailleurs.

Condamnation de Aboubacar Sidiki Mara de l’UGTG

En outre, la FESABAG a condamné avec la dernière énergie l’arrestation « injuste » et l’incarcération du syndicaliste Aboubacar Sidiki Mara et considère que cette manœuvre est une violation flagrante des droits de l’homme et une entrave à l’exercice de l’activité syndicale en République de Guinéen.

En conséquence, la FESABAG a  demandé la libération immédiate et sans condition de Aboubacar Sidiki Mara, le Secrétaire général adjoint de l’UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guinée).

Pour terminer, la FESABAG a invité l’ensemble des travailleurs (tous bords confondus) à resserrer les rangs et à se tenir prêts pour la défense de leurs intérêts légitimes. Car, a-t-elle précisé, leur survie en dépendra.