Gendarmerie : le colonel Mamadou Alpha Barry, sans salaire depuis 5 mois

septembre 11, 2018 11:24
0

L’ex porte-parole de la gendarmerie, le colonel Mamadou Alpha Barry est sans salaire ni ravitaillement depuis cinq mois. Selon nos confrères de la Radio Espace, le colonel Mamadou Alpha Barry, tire aujourd’hui le diable par la queue. Mais comment s’est-il retrouvé à la touche ?

Suite à sa sortie fracassante en avril dernier aux antennes de la Radio Espace, après l’arrestation des chefs de gangs qui avaient enlevé El hadj Doura, le porte-parole de la gendarmerie d’alors avait été suspendu pour « faute lourde ». Il avait été mis au violon dans les locaux de l’Escadron Mobile No.3 où il a passé le mois de Ramadan. Son crime ? Pour avoir étalé sur la place publique, les problèmes de la gendarmerie et faire la revendication comme un « vulgaire » syndicaliste, pour avoir tenté de comparer le ministre actuel de la défense à son prédécesseur. Cette sortie jugée « catastrophique », lui a valu la sanction de trois mois. Et depuis, l’officier broie du noir, selon nos confrères de l’émission « Grande Gueule ».

Au niveau du Haut Commandement de la gendarmerie, on nous apprend que le colonel Mamadou Alpha Barry n’est pas abandonné par sa hiérarchie.  « Mais compte tenu des relations difficiles entre  l’armée et la gendarmerie, les chefs hiérarchiques du colonel Mamadou Alpha Barry, observent la prudence. Le Haut Commandement de la gendarmerie veut aller avec prudence. En voulant se précipiter, il risque de tout gâter. Le Général  Baldé aurait préféré aller avec tact pour la réhabilitation de l’ex porte-parole de la gendarmerie», a-t-on appris du côté du Haut Commandement de la gendarmerie. La  démarche donc de la gendarmerie est prudente. Parce qu’au départ, la nomination d’un porte-parole de la gendarmerie, il a fallu une grande gymnastique, selon les infos reçues. Mais le Général Baldé se serait battu pour convaincre les uns et les autres. Maintenant si ce dernier nommé contre vents et marées déraille et il est sanctionné, il faut alors aller doucement pour sa réhabilitation.

C’est une affaire militaire, de la défense, la grande muette. Le colonel Mamadou Alpha Barry le savait avant de sauter sur le micro des journalistes.