Humanitaire : La société «Guinée Industries » (GI) offre des denrées alimentaires aux couches vulnérables

0
629

Conakry, Guinée : L’entreprise «Guinée Industries » multiplie des actions humanitaires en faveur des couches défavorisées, des religieux et des agents de l’Administration publique dans les zones d’implantation de ses deux usines et à Conakry.

Ce sont plusieurs tonnes de denrées de première nécessité, d’une valeur de 700 millions de francs guinéens qui ont été offertes.

Les bénéficiaires sont les citoyens riverains des usines, des mosquées, des postes de commissariats et gendarmerie des quartiers Kissosso et Kagbélen, les pensionnaires de la Cité Solidarité (Taouyah), les orphelinats, l’Administration préfectorale de Dubréka et l’Eglise de la Cité Sangoyah.

Ce groupe guinéen de production de ciments et de tôles, en plus de son programme annuel de fidélisation et de récompenses en faveur de sa clientèle, a choisi cette période de crise sanitaire liée au nouveau coronavirus pour faire montre de son statut d’entreprise citoyenne et socialement responsable.

« Il faut une prise de conscience collective. On a également besoin d’un sursaut national face à cette pandémie comme l’a dit le président de la République, Pr Alpha Condé. Toutes les parties prenantes doivent jouer leur rôle, c’est dans ce cadre que la direction générale de Guinée Industries a décidé de participer à cet élan national de lutte contre le covid-19 en pensant dans ces moments très difficiles aux personnes les plus vulnérables » explique Mohamed Nabé, Directeur Commercial de GI Ciment.

A la Cité Solidarité, M. Nabé justifie que « tout le monde est touché par cette crise sanitaire, mais les pensionnaires de la Cité solidarité sont aujourd’hui plus vulnérables que nous autres. Ils ont du mal à joindre les deux bouts en ce mois de pénitence qui coïncide avec cette crise sanitaire sans précédent ».

Dans le lot des bénéficiaires, figure le Commissariat central de Matoto qui, à ce jour, joue un rôle prépondérant dans la riposte contre le covid-19 notamment dans l’application du port de masque devenu obligatoire et du couvre-feu instauré.

« Ce n’est pas tout le temps que des sociétés citoyennes pensent à nous. Le Groupe GI a prouvé sa reconnaissance aux services de protection des citoyens. Au nom des autorités du département et de la Police, je voudrais remercier les donateurs. Qu’ils nous aient choisis parmi tous, c’est très touchant » se réjouit Matamady Condé, Commissaire Central de Matoto.

La mise en œuvre de l’urgence sanitaire décrétée par le Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, en plus des recommandations d’observation des gestes barrières, inclut une réduction drastique des mouvements de citoyens. Le groupe industriel GI est très sensible à la baisse des revenus des citoyens due à la baisse des activités économiques.

Guinée Industries, il y a quelques semaines, a apporté sa contribution au financement du Plan national de riposte contre le nouveau coronavirus. En collaboration avec une autre société de la place, la contribution est estimée à 1 milliard de francs guinéens.

Service Communication Marketing de GI