Humanitaire: Saran Traoré offre plus de 2 000 masques aux marchés de Matoto et de Kaloum

0
547

La République de Guinée, comme l’essentiel des pays du globe, fait face à une pandémie qui continue sa propagation au sein de sa population. Une malheureuse situation qui a emmené les autorités à instaurer un couvre-feu en plus d’avoir ordonné la fermeture des écoles, des lieux publics et maisons de culte.

Et depuis ce confinement, Mme Camara Saran Traoré dit se connecter tous les jours pour s’informer davantage sur la maladie. Marquée donc par l’évolution fulgurante de celle-ci à travers le monde, notamment en Guinée, elle a eu l’initiative de mettre en place une chaîne de solidarité via un groupe WhatsApp formé à cet effet.

Et des personnes de bonne volonté ont bien voulu adhérer à l’idée, en y apportant chacune un peu, dans la mesure du possible.

Au départ, l’objectif était d’avoir 2 000 masques de protection. Fort heureusement, Mme Camara et son écurie ont fini par totaliser 2 352 masques qu’elles ont distribué aux femmes des marchés de Matoto et de Kaloum.

C’est la mairie de Matoto qui a marqué la première étape. Là, un lot important de ces kits a été présenté aux autorités communales qui se sont félicitées de cette démarche.

Dans son allocution de circonstance, M. Ibrahima Sory Cissé, deuxième Vice-maire de la commune, a salué l’initiative portée par la généreuse donatrice qui répond, dit-il, à l’appel lancé par le président Alpha Condé quant à la riposte au COVID-19.

« Ça va faire tâche d’huile. Et je souhaite que d’autres entreprises et bonnes volontés lui emboîtent le pas. C’est un geste à la fois citoyen et exemplaire qui nous fait énormément plaisir. Vous savez que Matoto est la plus grande commune du pays. Alors, quand des initiatives comme celle-ci sont portées par nos concitoyens, nous ne pouvons que nous en réjouir, remercier et féliciter Mme Camara et son équipe. Et nous prions Dieu que dans les jours à venir cette pandémie soit un lointain souvenir« , a-t-il formulé.

Le cap a été mis sur le marché de Yimbaya Tannerie où il a été procédé à la distribution de ces masques de protection aux pensionnaires des lieux qui n’ont pas manqué de témoigner de toute leur gratitude pour le geste « hautement symbolique ».

En recevant ces kits de protection, M. Zakaria Condé, administrateur dudit marché, a exprimé toute la joie que cela lui fait ainsi qu’à l’ensemble de ses collaborateurs, avant de promettre de veiller à la distribution du don en vue de pouvoir exiger son port dans l’instance dont il a charge.

Ensuite, l’équipe de Saran Traoré s’est rendue à Kaloum au compte de la même activité. Une démarche qui devrait inspirer d’autres bonnes volontés à agir dans le sens de la rupture avec la chaine de contamination du COVID-19. Surtout quand on s’aperçoit que le risque de propagation du virus Corona reste grand dans les marchés.