Hydroélectricité : Vers le raccordement des miniers sur le réseau interconnecté de Souapiti

0
1050

Le Gouvernement à travers les ministères de l’Energie et de l’Hydrologue,  des Mines et de la Géologie ainsi que celui de l’Investissement et du Partenariat Public-Privé était en conclave ce vendredi 6 juillet à Conakry avec les compagnies minières. Objectif, encourager les miniers à se raccorder sur les futurs réseaux hydroélectriques de Souapiti pour bénéficier d’un coût préférentiel et d’un service de qualité tout en contribuant au développement du pays.

Prenant la parole,  le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Dr. Cheick Taliby Sylla rassuré les miniers que le Gouvernement est en train de travailler pour produire de l’énergie propre, à bas coût et qui va contribuer à diminuer les charges connexes des compagnies minières afin que la tonne de bauxite soit compétitive sur le marché mondial.

Poursuivant, Dr Cheick Taliby Sylla a rappelé que la mission du Gouvernement est de transformer nos matières premières sur place. «Il y a plus de 40 ans la CBG (Compagnie de Bauxite de Guinée) ne produit que de la bauxite. Si on avait de l’énergie à suffisance (…), aujourd’hui, on aurait produit de l’alumine qui est beaucoup plus rentable pour la Guinée que d’exporter nos terres…», a-t-il expliqué.

Avant d’insister que la mission de l’Etat est de fournir l’électricité à toutes les compagnies minières qui se sont engagées pour une première étape à faire la bauxite, ensuite l’alumine et l’aluminium. «Nous savons que pour produire l’alumine, il faut beaucoup d’énergie. C’est pourquoi le chef de l’Etat nous a engagés à construire les grands barrages destinés à fournir de l’énergie de bonne qualité aux sociétés minières. Dans les jours qui suivent, nous allons vous proposer des contrats d’achat d’énergie et les négociations vont commencer immédiatement», a-t-il annoncé.

Pour sa part, le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba a précisé qu’il ne s’agit pas d’une obligation pour les miniers mais plutôt, une nécessité pour leur business.

 Dans son intervention, le député Kalémodou Yansané, président de la commission en charge de l’Energie, a témoigné qu’il est plus économique pour nous de travailler avec l’énergie produite à partir de l’eau qui préserve l’environnement et qui diminue le coût de la production de la bauxite et même l’alumine plus tard. C’est pourquoi il s’est engagé à faire en sorte que les entreprises qui souhaitent honnêtement travailler avec la Guinée, soient appuyées.

Dans la même logique, Abdembi Attou, Administrateur Général de l’Electricité de Guinée (EDG) a indiqué qu’il a été question d’un échange d’informations et de montrer à l’ensemble des opérateurs économiques miniers, toutes les infrastructures énergétiques qui sont en train d’être réalisées. Pour lui, il s’agit des grandes lignes interconnexions, les grands centres de production notamment la centrale Hydroélectrique de Souapiti (…). Un barrage qui va bonifier celui de Kaléta.