Ibn Chambas : « Les Guinéens doivent chercher rapidement les voies et moyens de sortir de cette crise »

0
648

Suite à l’enlisement de la crise sociopolitique en Guinée, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel, Mohamed Ibn Chambas est arrivé en Guinée pour échanger avec les différents acteurs. C’est dans ce cadre que le lundi 27 janvier, il a rencontré le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) à son siège à Kipé.

Après la rencontre, Ibn Chamabs a fait savoir qu’il a transmis au FNDC les préoccupations des Nations-Unies sur les violences,  les tueries, les violations des droits de l’homme, les destructions des biens publics et privés en cours en Guinée. « J’ai partagé avec eux les efforts du Secrétaire général des Nations unies pour le retour au calme, la paix et la sécurité en République de Guinée.  […] J’ai par ailleurs fait observer qu’au regard de la situation de notre sous-région notamment dans le Mano River où la paix est encore fragile, on ne peut pas se permettre une crise en République de Guinée. J’ai rappelé que nous avons cinq autres élections majeures dans la sous-région sans parler des terroristes qui veulent avoir un accès à la mer », a-t-il souligné.

Avant d’ajouter qu’il a invité le FNDC à la non-violence : « J’ai invité le FNDC à s’abstenir de tout acte de violence dans leurs activités. J’ai par ailleurs recueilli leur lecture ainsi que leur proposition de sortie de crise.  Les Guinéens doivent chercher rapidement les voies et moyens de sortir de cette crise et de se concentrer sur la recherche de consensus vers le développement,  le renforcement de la démocratie,  de l’Etat de droit et le bien-être de tous. »