Ibrahima Bangoura de l’UFR : « Le mot vol aux élections ne fait plus partie de notre vocabulaire »

0
1443

Même si la date des élections législatives n’est pas encore connue, l’Union des Forces Républicaines (UFR) de Sidya Touré qui se dit avoir toujours victime de vol lors des élections passées, n’entend plus se laisser faire au cours des élections en vue.

A l’issue de l’assemblée générale hebdomadaire du parti dont une grande partie a été consacrée à la présentation des nouveaux adhérents, le député Ibrahima Bangoura, vice-président dudit parti a fait clairement savoir qu’en aucun cas, ils ne se laisseront désormais faire.

« Il faut que les élections à venir nous trouvent prêts. Nous ne devons jamais être surpris. Nous mettons le vol aux élections au compte du passé. Le mot vol ne fait plus partie de notre vocabulaire, il ne fait plus partie de notre dictionnaire », a lancé le vice-président de l’UFR qui invite les militants du parti à se faire recenser. « Car en 2020, le président Sidya Touré sera à Sékhoutouréya », a-t-il ajouté.

Pour le Pr Abdoulaye Diallo de City Université de News York, l’ancien Premier ministre Sidya Touré est l’homme qu’il faut pour le développement tant attendu par les Guinéens. Il a, à son tour, invité les militants de l’UFR à plus de mobilisation pour assurer la victoire du parti en 2020.

« Si c’est pour le développement de la Guinée, le choix est clair, c’est Sidya Touré qui a fait ses preuves en Côte d’Ivoire et en Guinée. Mais comme c’est la démocratie, c’est pourquoi il y a beaucoup de candidats, c’est pourquoi chacun peut se lever un matin et se proclamer candidat. Sinon Sidya Touré est le meilleur choix pour développer la Guinée, il ne faut donc pas que nous nous laissons faire », a déclaré Pr Abdoulaye Diallo.

Cependant pour que le parti atteigne son objectif, M Diallo demande aux responsables et militants de l’UFR de joindre l’acte à la parole. « J’ai vu les femmes fortement mobilisées qui ont chanté et dansé ici, mais ce qui compte c’est le résultat. La finalité du combat, c’est le nombre de voix qu’il faut compter au lendemain du vote », a ajouté Pr Abdoulaye Diallo avant d’exhorter les uns et les autres à se mobiliser et rester déterminés jusqu’à la victoire en 2020.