IHF trophy  : la Guinée se relance contre le Cameroun (24 -39)

0
706

Battue mercredi  dans les ultimes secondes du match contre le Nigeria, la Guinée s’est relancée ce vendredi contre le Cameroun (24-39). Samedi et dimanche, les cadettes guinéennes devront battre la Zambie et l’Ouganda pour espérer à la première place. Le match opposant l’Angola au Nigeria jouera un rôle dans la quête de cette première place synonyme de qualification pour le challenge intercontinental. Le Nigeria ayant déjà gagné trois de ses quatre matchs, une victoire de l’Ouganda maintiendrait la Guinée dans la course.

Contre la Zambie ce samedi, la Guinée peut se servir des leçons tirées du match contre le Cameroun. Un match dont l’entame était le copié-collé de celle du match contre le Nigeria. Brouillon en défense et maladroit en attaque, le Syli était mené logiquement (9-6) après 15 minutes de jeu. Heureusement pour les Guinéennes, elles n’affrontaient pas une grande équipe du Cameroun. Elles vont même revenir au score et partir à la pause avec une avance d’un but.

Le Syli entame les choses sérieuses au retour des vestiaires. En ce moment du match, les deux équipes ont fini de se chercher. Le Syli adopte définitivement la défense 6-0 essayée en première période. Mama Konaté et  Fatoumata Binta Diallo parviennent à bien mener les contre-attaques. Devant, les jeunes camerounaises sont en grande difficulté. Elles parviennent quand même à s’en sortir tant bien que mal en passant par les côtés. Mais l’expulsion de la gardienne Madefo à la 13ème minute – suite à une sortie de sa surface pour empêcher une joueuse guinéenne en position de marquer – facilitera les choses pour la Guinée. Étant à cette compétition avec une seule gardienne, l’entraineur Bodiong Thomas a dû transformer une de ses joueuses de champ en gardienne. Et les buts se sont enchainés pour la Guinée. Au coup de sifflet de final, l’écart était bien remarquable (24-39).