Impasse politique : Dr Oussou annonce des nouvelles manifs de l’UFDG à Conakry

0
654

Après la dernière manifestation qui a fait des blessés jeudi, l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) demande à ses militants de descendre dans la rue dès la semaine prochaine. Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président du parti, a annoncé ce samedi 17 novembre 2018, des nouvelles manifestations politiques.

« Les manifestations vont continuer et je vais dire à M. Alpha Condé et à son gouvernement qu’il n’y a aucun moyen pour nous intimider. Personne ne peut nous intimider. Personne ne peut intimider nos militants. Aujourd’hui, nous avons la majorité à Conakry. A Ratoma, à Matam, à Matoto, à Dixinn, à Kaloum nous avons des militants. Nous sommes la première force politique au niveau de la Guinée », a-t-il affirmé le Vice-président de l’UFDG avant de regretter le fait qu’il faut des manifestations pour obtenir la tenue des élections en Guinée.

 « C’est le seul pays au monde où on ne peut pas organiser des élections à date. C’est le seul pays où on est obligé de faire des manifestations pour qu’on organise les élections. C’est gênant », s’est-il indigné puis d’annoncer les actions à mener pour la semaine prochaine afin de contraindre le pouvoir à respecter les accords politiques.

« Je vais vous dire que le mercredi, c’est ‘’la ville morte’’ et jeudi,  la marche. Est-ce que quelqu’un peut vous intimider ? Est-ce que quelqu’un peut vous empêcher de manifester? C’est un droit constitutionnel. Donc nous vous informons que mercredi, c’est une journée ‘’ville morte’’ et jeudi manifestation ».

Depuis plusieurs semaines l’opposition tente d’organiser des manifestations au forceps, mais les forces de l’ordre réussissent tant bien que mal à faire respecter l’interdiction de toute manifestation.