Incendie de la résidence du préfet de Kindia: le ministre Bouréma au chevet de la victime

mars 11, 2019 8:55

Un des bâtiments de la résidence du préfet a été complètement consumé dans la nuit du dimanche 10 à lundi 11 mars. Dans ce sinistre, il n’y a pas eu de perte en vie humaine, mais d’importants dégâts matériels enregistrés. Pour l’heure, les causes de ce sinistre ne sont pas encore élucidées, mais déjà une enquête a été ouverte afin de faire toute la lumière.

Le feu qui s’est déclaré aux environs de 21 heures 30, a tout cramé  sur son passage. Sur les circonstances de cet incendie, la victime, Elhadj N’Fansoumane Touré qui est par ailleurs préfet de Kindia, explique : «je suis resté au salon après le journal télévisé. C’est en ce moment qu’une de mes filles est venue m’alerter qu’il y a la fumée dans leur chambre. Je me lève pour aller vérifier et je trouve que le matelas a pris feu dont la propagation a été rapide. C’est ainsi que nous avons appelé au secours. Cette aide des voisins a été très vite appuyée par l’intervention des agents des services de la protection civile et des éléments du  bataillon en attente de Samoreya. Mais j’avoue que tout a été consumé.»

«Quand nous avons été alertés, immédiatement nous nous sommes rendus sur
les lieux afin de maitriser le feu. Mais avec l’ampleur de la flamme et vue que nous n’avons qu’une citerne de petite capacité, il fallait faire plusieurs tours pour avoir de l’eau et à un endroit très reculé. Sinon, nous aurions pu limiter les dégâts», s’est lamenté Ibrahima Sory Kaba, le commandant des Sapeurs-pompiers de Kindia.

Juste après cet incendie, une véritable chaîne de solidarité s’est constituée en faveur de la victime qui confie avoir tout perdu.  Et parmi ces nombreuses personnes ayant manifesté leur compassion au préfet, il y avait le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, qui a tenu à se rendre à ses chevets ce lundi.

«C’est un spectacle désolant et triste. Le sinistre s’est passé dans la nuit d’hier à ce matin. La calcination, parce que je ne dirai pas l’incendie mais la calcination du domicile de fonction du préfet de Kindia. Nous remercions tout d’abord parce que vous venez de voir le préfet sur son lit d’hôpital avec les brulures d’un degré avancé mais Dieu merci sa vie n’est pas en danger. Le président de la République
aussitôt informé, nous a mandatés à travers le Premier ministre pour venir passer son message de compassion à l’endroit de N’Fasoumane Touré», déclaré général Bouréma Condé.

Au cours de l’incendie, la victime qui tentait de sauver un de ses matelas a eu quelques brulures sur le corps nécessitant son admission à l’hôpital régional où il est  placé sous des soins  intensifs. Depuis ce sinistre, La résidence du préfet ne cesse de refouler du monde. Cet après-midi, l’armée lui a fait un don composé de vivres.