Incendie d’un centre de distribution électrique à Mamou : 4 villes du Fouta dont Labé plongées dans le noir

0
776

Le Centre de distribution électronique, communément appelé le poste de 110 Kilovolts, situé à 5 kilomètres du centre-ville de Mamou a pris feu dans la matinée de ce mardi 24 décembre. Ce poste alimente en courant électrique les villes de Mamou, Dalaba, Pita et Labé.

Interrogé, Doré Gbato, le chef de Car du poste revient sur les circonstances de ce sinistre :  » c’est un court-circuit qui est la cause de l’explosion du centre de moyenne tension. Ce matin, la cellule de distribution m’a appelé à 6h15 de couper le départ Fouta qui alimente Dalaba, Pita et Labé. Il restait les départs de Petel et le Centre-ville de Mamou. J’ai diminué la prise de 10 à 7. La tension était normale à 31.2, la fréquence était normale à 50. Après quelques minutes, j’ai entendu un grand bruit dans la salle de moyenne tension. J’ai vérifié le câble qui monte sur le départ Petel qui prenait souvent feu, mais le problème n’était pas là. Puis j’ai constaté que c’était la salle de moyenne tension qui avait un problème. Il était question de décharger en coupant les deux départs de Mamou. La tension est venue à 30. Manuellement, j’ai tenté plusieurs fois de couper le disjoncteur, je n’ai pas pu. J’ai appelé la répartition pour dire à Garafiri de nous isoler. La répartition a appelé à mainte reprises et Garafiri ne répondait pas. Je leur ai dit de dire à Kindia de nous isoler alors. Ce qui fut fait. Mais le feu était énorme dans la salle, on ne pouvait pas y accéder. »

Informées, les autorités locales sont venues constater les dégâts. Les sapeurs-pompiers, par manque d’équipements, ont brillé par leur absence. C’est avec le concours des riverains de ladite centrale que le feu a été maîtrisé. Tous les disjoncteurs du centre moyenne tension sont partis en fumée.

Pour l’heure, aucune date n’est annoncée pour la reprise de la desserte en électricité des villes connectées à ce poste.