Incendie en banlieue de Monrovia: Une délégation gouvernementale dans la capitale libérienne

0
177

Suite à l’incendie récemment intervenu dans la banlieue de Monrovia, tuant 28 Guinéens dans un centre coranique, une délégation gouvernementale guinéenne est en train de boucler une mission dans la capitale libérienne. Composée de trois ministres, la délégation est allée présenter les condoléances du gouvernement guinéen aux parents et aux familles des victimes, en même temps aux autorités libériennes…

La délégation est composée du secrétaire général aux affaires religieuses, Elhadj Ali Jaamal Bangoura, du ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Mouctar Diallo et de Djéné Keïta ministre de la coopération et de l’intégration.

Selon Mouctar Diallo joint par Guineenews, c’est « une délégation gouvernementale… dépêchée par le Premier Ministre, chef du gouvernement, Dr Kassory Fofana au nom Président de la République, chef de l’Etat Pr Alpha Condé…»

Diallo de poursuivre que la délégation  « s’est rendue à Monrovia pour présenter les condoléances … aux familles des victimes, à la communauté guinéenne du Libéria et au gouvernement Libérien suite à l’incendie qui a fait 28 enfants et jeunes morts. »

Durant leur séjour dans la capitale libérienne, confie notre source, les envoyés du gouvernement guinéen ont rencontré les parents des victimes à la mosquée Sinkor 17 – street et «s’est rendue au chevet des malades encore hospitalisés».

A noter, toujours selon le ministre de la jeunesse, une enveloppe de 30 mille dollars a été partagée entre les familles des victimes, les blessées et les sages. Et que la mission terminée, la délégation rejoint Conakry demain mardi.

A la question de savoir la délégation a abordée la piste criminelle alléguée par certaines sources avec les autorités libériennes, Mouctar Diallo répond par l’affirmative. Avant d’ajouter que «les enquêtes sont en cours» selon leur interlocuteur.

Des enquêtes dont l’évolution devrait être suivie de près par Conakry  dont le retard de la réaction à ce drame avait été beaucoup critiqué.