Indemnité aux anciennes gloires culturelles et sportives : le ministère de tutelle met fin à la confusion

0
2032

Dans un arrêté conjoint daté du 16 mai dernier, les anciennes gloires du Hafia 77, des ensembles instrumentaux et orchestres nationaux bénéficient désormais d’une enveloppe de reconnaissance de cinq millions de nos francs pour une durée illimitée. Une décision qui malheureusement est depuis l’objet d’interprétations tendancieuses dans les milieux sportif et culturel. Au point que le ministère de tutelle s’est vu obligé de faire ce jeudi une sortie médiatique. Histoire de recadrer les débats. En tout cas pour le ministre Bantama Sow, cette initiative présidentielle vise à récompenser les acteurs culturels et sportifs ayant porté, à un moment donné de l’histoire de notre pays, haut le tricolore national.

Il s’agit, précise-t-on, d’une subvention forfaiture de cinq millions de francs guinéens allouée à chaque joueur du Hafia 77 au nombre de 15 vivants et des 65 artistes et musiciens des ensembles instrumentaux et des orchestres nationaux jusqu’à la fin de leur jour.

Sur la question, le Directeur national des sports et des activités physiques, Lancinet Kabassan Kéita, est revenu sur la symbolique de ce geste de reconnaissance avant de vanter les mérites du club mythique (Hafia 77) qui a, à son actif cinq finales dont trois remportées. ‘’Le bilan des sports en Guinée est à 70% l’œuvre du club Hafia 77 à travers ses performances, certains peuples se sont réconciliés’’ a-t-il ajouté.

Poursuivant, Kabassan Kéita a annoncé qu’une section destinée à la reconversion des anciens sportifs sera bientôt créée au sein de sa direction.  D’autres décisions sont en projet pour la bonne organisation et le soutien en faveur du mouvement sportif guinéen dont une série de lois déjà en examen à l’Assemblée nationale, a-t-il précisé.

Le ministre Bantama Sow, droit dans ses bottes, a réitéré la continuité de ces actes de reconnaissance à l’endroit des acteurs du monde culturel et sportif. Il a, par ailleurs, annoncé que son département a offert deux hectares de l’espace du stade de l’ex-stade de Nongo au Hafia Football Club pour son terrain d’entraînement qui portera le nom du célèbre ailier gauche du Hafia77, Ibrahima Sory Kéita dit ‘’Petit Sory’.

Par ailleurs, l’ancien sociétaire du club légendaire, Ousmane Thiam dit ‘’Tolo’’, a, au nom de ses pairs, remercié le gouvernement notamment le ministère des Sports.  Ce geste, selon lui, confirme cette citation qui dit : ‘’une nation sans culture est sans avenir.‘’