Inédit: Des policiers soignent un manifestant qu’ils viennent d’arrêter

0
553

Des heurts entre forces de l’ordre et manifestants ont repris ce jeudi 20 février à Wanindara marché, dans la commune de Ratoma. Les forces de l’ordre sont accusées de commettre régulièrement des exactions dans ce quartier, dont l’incendie d’une concession familiale survenue mercredi.

Mais ce jeudi, alors qu’ils essuient des pierres venant des jeunes,  des policiers ont arrêté un jeune blessé.

Certains affirment qu’il est tombé, alors que beaucoup de témoins  pensent qu’il aurait reçu une pierre sur le visage. Mais heureusement, au lieu de le maltraiter, comme ils savent bien le faire, les policiers lui ont administré les premiers soins au manifestant, en lui faisant quelques points de suture, avant de l’embarquer à bord de leur ambulance.

Il s’agit-là d’un fait inédit, puisque les agents de police sont connus pour leurs violences sur le terrain, quand il s’agit de réprimer les manifestations.

Pourvu que cela ouvre une nouvelle ère dans le maintien d’ordre. Car pas plus tard qu’hier, l’ONG Human Right Watch a tiré la sonnette d’alarme sur les exactions policières contre les populations civiles,  dans un communiqué publié en prélude aux élections du 1er mars.