Infrastructure: « Le bitume a changé l’image de la ville de Labé », s’est réjoui Bantama Sow

0
626
En séjour de travail dans la cité de Karamoko Alpha au compte de la convention régionale du RPG arc en ciel tenue ce mercredi 15 juillet 2020, le ministre des Sports et du Patrimoine historique a profité de cette occasion pour jeter un regard sur  l’état des routes dans la ville de Labé.
Dans un entretien téléphonique exclusif accordé à la rédaction locale de Guineenews, Sanoussy Bantama Sow dit avoir constaté de l’évolution au niveau de Labé: « je suis parti à Thyndel, vraiment le bitume a changé la physionomie de la ville.  Donc, nous soutenons et nous encourageons. Notre souhait et que dans les mois et les années à venir que le nombre de kilomètres augmente car cela améliore les conditions de vie de la population », dit-il
« J’ai quitté Labé depuis la journée de l’éleveur. Quand je quittais, on avait lancé les travaux de bitumage de la voirie. Aujourd’hui, je suis venu et j’ai vu que vraiment cela a changé. Et nous encourageons cela et remercions le président. Nous souhaitons vraiment que cette action continue. Mais de l’autre côté, je lance un appel à toute la population de Labé de tout faire pour protéger ces routes parce que le bitume coûte très cher mais le bitume rend la ville belle et propre », ajoute le ministre Bantama Sow.
Par ailleurs, le ministre a déploré les événements survenus lors de la tenue de la convention du Rpg arc en ciel à Labé. « Je ne me suis pas rendu compte de cela. Donc voilà, c’est pour cela que je disais qu’il y a plusieurs façons de protester. Mais quand on se bat pour obtenir des actions de développement, chacun doit tout faire pour protéger cela parce que c’est tout le monde qui marche et c’est tout le monde qui circule sur cette route.  La route ne connaît pas que telle personne est de tel parti et tel autre est de l’autre parti. Je vais demander à la jeunesse de Labé de tout faire pour protéger ces routes. C’est cela qui peut aussi permettre au gouvernement d’avoir le courage de faire d’autres actions ou d’augmenter le kilomètrage des routes bitumées »a-t-il prévenu.