Inhumation de Mory Kanté : son fils revient sur les circonstances de son décès

0
1096

Décédé le 22 mai à l’âge de 70 ans, le chanteur et musicien Mory Kanté a regagné ce mardi 26 mai sa dernière demeure au cimetière de Kipé, dans la commune de Ratoma. Lors de la levée du corps à l’hôpital Sino-guinéen, un de ses fils, Kader Diomba Kanté est revenu sur les circonstances dans lesquelles son papa a trouvé la mort. Lisez !    

« (…) Quand je suis arrivé à la maison, j’ai trouvé que mon papa ne se sentait pas bien. J’ai aussitôt appelé son médecin. Après le contrôle, sa tension était à 8 et son diabète aussi avait baissé. Le médecin lui a placé le sérum avec des vitamines. Soudain, il a commencé à se sentir mieux. Il a mangé et on l’a laissé se reposer un peu. Quand nous avons voulu l’amener à l’hôpital, il n’a jamais accepté. Il craignait d’être contaminé et il se sentait mieux chez lui. Mon papa est resté jusqu’à 6h du matin. A 7 heures, j’ai appelé son homonyme pour voir s’il allait bien. Ce dernier m’a dit de venir qu’il ne se sentait pas bien encore. Le temps pour moi de venir à la maison, j’ai trouvé qu’il était déjà inerte. J’ai essayé de le réanimer dans la voiture, entretemps, il m’a souri, il a rendu l’âme avant d’arriver à l’hôpital vers 8 heures 30. Malheureusement, ma mère n’a pas pu être là ainsi que mes frères et sœurs. Certains sont aux Etats-Unis, en France d’autres, en Côte d’Ivoire, au Mali (…). Nous nous sommes battus afin qu’ils puissent assister aux obsèques de notre père en vain. Nous sommes au nombre de 14 enfants, ma mère a fait 7 enfants », a-t-il témoigné, la gorge nouée.

Lire vidéo:

 

Une dépêche de Sékou Sano en collaboration avec Bangaly Stev Touré