Inhumation du député de l’UFDG à Labé : Dalein reconnaît la « généreuse » contribution du chef de l’Etat

septembre 9, 2018 12:11
0

Décédé la semaine dernière en France des suites d’une longue maladie, la dépouille du d’Abdoulye Bailo Diallo, député nde l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG)  à l’Assemblée nationale, a été ramené à Conakry. Elle a été inhumée vendredi dernier dans son village natal à Horé Bombi dans la sous-préfecture de Lafou, préfecture de Lelouma. Cette occasion a été mise à profit par le chef de file de l’opposition pour reconnaître la contribution du chef de l’État.
Bien avant, Cellou Dalein Diallo a, dans sa brève intervention, voulu partager ses derniers souvenirs avec le défunt. « Quand on préparait la dernière élection législative en Guinée, il m’a demandé s’il a les compétences d’être député. Je l’ai répondu évidemment, ta formation, ton expérience et l’amour de la patrie que tu développes te feront député Insha Allah. Et Dieu merci, il a été député. Quand il était malade, je l’ai vu au mois de juin lorsque je l’ai rendu visite j’ai vu son humanité ; il m’a dit, on a tout fait mais impossible. On discutait mais il souriait. Lors de notre dernière conversation au téléphone, il m’a demandé s’il meurt comment va-t-il rejoindre son village natal, j’ai dit ne t’en préoccupe pas. Si c’est ce que tu veux, il en sera ainsi », déclare-t-il.

Pour ce qui est du rapatriement du corps, le président de l’UFDG explique dans quelles conditions le chef de l’État s’en est occupé. « C’est le président de la République qui a pris les frais du rapatriement de la dépouille car il faut qu’on se dise la vérité. Le parti pouvait bien le faire tout comme l’Assemblée nationale, mais le président a pris la chose en main. On était aussi prêt à le faire mais c’est lui qui l’a fait. Les gens doivent être au courant. Mais bien avant, j’avais promis au défunt qu’il rentrera jusqu’ici », précise-t-il.

Enfin, le leader de l’UFDG a tenu à remercier tous ceux qui ont effectué le déplacement. « Je remercie tous ceux qui ont œuvré pour l’honorer car, il mérite d’être honoré ; il était remarquable dans la franchise, le travail, la religion…et tout le monde est unanime puisqu’il avait déjà entamé ici la traduction du Coran en poular. Cela prouve son amour pour la religion et la tradition. Donc, nous remercions les notables qui ont effectué le déplacement, les sages du Foutah comme Thierno Badrou, Thierno Abdoul Dionfo, les érudits de Zawiya, … nous remercions tout le monde », conclut Cellou Dalein Diallo.

En plus de la délégation du bureau national de l’UFDG, c’est la quasi-totalité des députés du parti qui ont effectué le déplacement pour rendre un vibrant hommage à Abdoulye Bailo Diallo.