Innovation dans la gouvernance financière : le Premier ministre Kassory lance le portail « e tax »

0
891

Le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana a procédé ce lundi 14 septembre dans un réceptif hôtelier au lancement officiel de la plateforme des télé-procédures fiscales ‘‘e tax’’, a-t-on constaté sur place.

Dans son allocution de présentation des enjeux de la digitalisation du processus de recouvrement des impôts, le ministère du Budget Ismaël Dioubaté a rappelé qu’il a engagé un projet majeur de réforme globale du système d’information de la Direction Nationale des Impôts (DNI).

«Au regard du contexte national et international, la DNI doit se digitaliser  et disposer d’un nouvel outil informatique automatique performant, fiable, intégré et sécurisé permettant de répondre aux objectifs qui sont entre autres, la modernisation de la relation avec les contribuables, la transparence dans les opérations de traitement des impôts, utilisation de l’intelligence artificielle pour le contrôle fiscal, augmentation et sécurisation des recettes fiscales (…)», a-t-il fait savoir.

Poursuivant sur les mérites du portail ‘’e Tax’’, le ministre Dioubaté a indiqué qu’à partir d’aujourd’hui, aucun contribuable n’aura un contact physique avec les agents des impôts et ceux des banques, le tout dans un portail sécurisé. «Le premier lot est déjà opérationnel, les premières entreprises en pilotage ont déjà commencé les payements et les déclarations en ligne. A la date du vendredi 11 septembre, on m’annonçait qu’il y a 45 milliards de francs guinéens qui sont déclarés et payés en ligne. A partir du 1er janvier 2021, toutes les déclarations des grandes entreprises et les moyennes entreprises se feront par ‘’e Tax’’», a-t-il annoncé.

Prenant la parole, le Directeur national des Impôts, Aboubacar Makissa Camara a fait comprendre qu’avec ‘’e Tax’’, les entreprises auront la possibilité de se connecter à travers leur espace privé pour procéder à l’évaluation certes de leurs impôts et taxes mais aussi, de leur déclaration et paiement.

«C’est un espace unique qui appartient à chaque contribuable ou partenaire de la DNI pour faciliter les opérations mais aussi, faciliter l’admission de certains intervenants. C’est un espace qui va permettre aux entreprises de reverser dans notre plateforme et cela va nous permettre de pouvoir exploiter les informations pour un contrôle fiscal. Mais aussi, de relancer les impôts et taxe. Toute documentation versée, peut être consultable  après dix ans  de minière transparente et sécurisée», a-t-il laissé entendre.

Dans son discours de lancement officiel, le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana a souligné que la modernisation de l’action publique est au cœur des objectifs de son gouvernement. «C’est un vaste programme ambitieux qui concerne l’Etat pour construire l’action publique adéquate à ce 21ème siècle», a-t-il dit.

A en croire le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana, c’est une dématérialisation qui concrétise la volonté du président de la République de moderniser l’administration publique guinéenne. «Le portail ‘’e Tax’’ tombe à point nommé dans ce contexte de crise sanitaire qui nous oblige tous à adopter les règles de distanciation physique. Ce n’est une question distanciation mais plutôt, de performance financière. Si le président de la République est porté à la magistrature au titre de la quatrième République, à la fin de son premier mandat, il n’y aura pas d’extrême pauvre en Guinée. Les performances budgétaires permettent de réussir un tel pari», a-t-il expliqué.

Lire vidéo: