Inondations en Guinée : Alpha Condé exprime sa compassion aux victimes de Conakry et provinces

septembre 4, 2019 3:16

L’adage populaire enseigne qu’il n’est jamais trop tard pour mieux faire. Une règle de bienséance que semble bien maîtriser le président de la République. Absent du pays depuis trois semaines environ, Alpha Condé a fait sa première sortie publique ce mardi 3 septembre. C’était à la faveur du lancement du Guichet Unique de Commerce Extérieur de Guinée.

L’occasion a donc été saisie par le chef de l’Exécutif guinéen de partager la peine d’une frange importante de son peuple victime des inondations à la suite des pluies diluviennes qui se sont abattues tant sur Conakry que sur les villes provinciales de l’arrière-pays.

« Je dois exprimer ma compassion à nos compatriotes qui ont été victimes des intempéries. L’Afrique n’a pas beaucoup de responsabilités dans le changement climatique. Mais, c’est nous qui subissons les conséquences. Que ce soit à Conakry ou à l’intérieur du pays, beaucoup de nos compatriotes ont été victimes d’inondations. Heureusement que pour le moment, nous n’avons pas eu de pertes en vies humaines », a indiqué le chef de l’Etat.

Certes, ces inondations, en elles seules, n’ont pas causé de mort. Mais toujours est-il que des personnes ont été traînées dans des eaux de ruissellement jusqu’à mort s’en est suivie. C’est le cas notamment à Lansanayah, dans la commune de Matoto, où la victime était une femme enceinte, mais aussi à Maneah, dans la préfecture de Coyah.

De l’avis du président Alpha Condé, tout cela est dû aux conséquences du changement climatique dont nous ne sommes pas responsables. « Nous nous battons pour que les effets de ce changement soient limités« , a-t-il annoncé.