Insalubrité à l’hôpital de Siguiri : le directeur de l’établissement menace de sévir

0
525

Des images insalubres de l’hôpital préfectoral de Siguiri interpellent le directeur préfectoral de la santé, qui promet des sanctions. Ce weekend ces images diffusées sur les réseaux sociaux par un patient, ayant séjourné dans ce centre hospitalier ont ameuté les populations de cette minière de la haute guinée, a-t-on constaté sur place.

Notre reporter qui a joint le patient, à la base de cette révélation, a accepté de témoigner sous anonymat, sur ce qu’il a vécu dans cet hôpital.

« C’est mon enfant qui était malade, nous l’avons envoyé à l’hôpital pour la consultation, après tout ils l’ont admis dans une première salle, mais le lendemain on nous a envoyés dans cette salle insalubre pour la perfusion et il y avait assez de personnes là-bas. Quand j’ai constaté pour la première fois, je suis allé voir le directeur de l’hôpital par rapport à la situation. Il me dit qu’il prend bonne note, c’est ainsi que j’ai pris des images avec les malades alités dans cette insalubrité », a-t-il témoigné.

Face à l’ampleur de la situation, Docteur Amara Diané, le directeur de l’hôpital évoque des sanctions.

« J’ai vu ces images sur les réseaux sociaux, mais je considère la partie là comme une chambre fermée non fonctionnelle. Mais, s’ils ont envoyé un enfant dans cette salle, alors que la pédiatrie est là, ce n’est pas logique. Donc, celui qui a fait l’acte là va être convoqué et il fera une lettre d’explication. Sinon, l’hôpital préfectoral de Siguiri n’a rien à se reprocher dans le cadre de la salubrité. Et surtout qu’il  y a eu des rénovations », a-t-il dit.

En attendant, cette situation fait couler beaucoup d’encre et de salive à l’hôpital préfectoral de Siguiri. Et au moment où nous quittions les lieux, la salle insalubre dont il est question est fermée.