Insécurité à N’Zérékoré: un groupe de présumés bandits tombe dans les filets de la police

0
931

Le commissariat central de la police de N’Zérékoré a procédé, ce lundi 04 janvier 2021, à la présentation d’un groupe de présumés bandits aux autorités locales. Selon le commissaire de police, Lamine Koroma, ces individus mis aux arrêts ont un mode d’opération qui sort de l’ordinaire. Il s’agit d’Alfred Koulémou, de Sory Haba, le chef de gang et propriétaire de l’arme à feu, de Cécé Loua,  de Roger Gbilimou et de Marcelin Théa.

« C’est un groupe composé de cinq grands bandits qui opèrent avec des armes à feu. Ils ont un mode opératoire tout à fait nouveau. Il se retrouve souvent où les gens se regroupent. Comme dans les boites de nuit par exemple où ils repèrent leur cible. Ensuite, ils sortent de la cour pour jeter des cailloux afin de créer de la panique et les gens se mettent à courir. Ainsi, dès que les gens ciblés sortent, ils les attaquent et celui qui résiste, il le tue », a expliqué Lamine Koroma.

Ce groupe de présumés bandits était recherché par la police depuis le 23 mars dernier, lorsqu’ils ont tiré sur un motard et emporté son agent. « Parce qu’ils ont tiré sur un motard ce jour, revendre sa moto et se sont répartis l’argent pendant que la victime était couchée à l’hôpital. C’est le 28 décembre lors d’une de leur opération qu’on a mis le grappin sur eux dans un night-club appelé Woyatonne », a-t-il indiqué.

Le préfet de N’Zérékoré, Sa Yola Tolno, a encouragé les services de sécurité  qui affrontent les malfrats qui sèment l’inquiètude et troublent  la paix et la quiétude sociale dans la préfecture de N’Zérékoré. Je vous encourage à continuer sur cette méthode pour les mettre tous hors d’état de nuire.”

Mais, tous les présumés bandits ont nié les accusations faites contre eux. Actuellement, ils sont tous détenus au commissariat central de la police.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.