Insécurité à Siguiri : découverte macabre et arrestation de  trois présumés bandits de grand chemin

0
615
Photo d'archive

Trois présumés bandits de grand chemin viennent d’être arrêtés à Siguiri, ce 14 mai dans la préfecture de Siguiri, où au même moment le corps d’un taxi-motard a été découvert, dans des conditions suspectes, a-t-on appris de source sécuritaire.

Les trois présumés bandits de grand chemin arrêtés sont soupçonnés d’avoir perpétré des attaques à main armée dans la sous-préfecture de Doko et dans la commune urbaine de Siguiri.

Selon le colonel Mamadi Condé, commandant du camp d’infanterie de Siguiri, il faut une relation d’entraide entre les citoyens et les forces de l’ordre pour atténuer l’insécurité.

« C’est grâce au poste de la gendarmerie de Doko, que ces trois présumés bandits de grand chemin ont été appréhendés. C’est devenu un réseau et ils viennent de partout pour venir faire des attaques à Siguiri. Il y en a parmi eux qui sont impliqués dans la récente attaque à Dankakoro où ils ont tiré sur deux jeunes. Nous demandons aux citoyens de nous aider, car ces bandits sont la plupart des récidivistes », a-t-il indiqué.

Le deuxième cas de ces faits divers enregistrés à Siguiri est la découverte du corps sans vie d’un taxi-motard du nom de Thierno Sow, âgé d’une vingtaine d’années dans la commune rurale de Kintinian, plus particulièrement entre les districts de Nafadji et Djelikourou. Joint par notre reporter, le président du district de Nafadji explique les circonstances de cette découverte macabre.

« Nous avons été alertés, sur la présence d’un corps sans vie d’un homme. Quand nous sommes arrivés sur les lieux, il y avait le corps du jeune et une arme déposée près de lui, mais sa moto a été emportée. Selon ses amis, il a été déplacé par un jeune pour le district de Mankitin, donc c’est suite à ça que le client l’aurait tué et emporté sa moto. Le jeune est originaire de Faranah, il est connu dans le district de Nafadji », a-t-il dit.

A retenir que si l’insécurité bat son plein dans la cité aurifère de Manden, les forces de l’ordre se sont engagées à  traquer les présumés bandits.