Insécurité : la ville de Siguiri sous haute surveillance !

octobre 5, 2018 9:21
0

La rumeur sur la menace terroriste et l’insécurité grandissante créent la psychose au niveau des citoyens à Siguiri. Les autorités et les chefs religieux ont pris des dispositions.

En effet, la rumeur partie des réseaux sociaux par rapport à une probable attaque terroriste dont la préfecture de Siguiri serait la cible, a créé une inquiétude et une psychose dans la cité.

« Quand cette nouvelle a été annoncée, j’ai eu peur. Les autorités doivent prendre les dispositions sécuritaires« , s’inquiète Lamine Doumbouya habitant du secteur Madinakoura.

Les dispositions ont été prises aussi dans les Mosquées. Les sacs et autres bagages sont interdits dans l’enceinte des lieux de culte. La décision serait venue de la ligue islamique. Dans le même élan, les services de défense et de sécurité ont mis sur pied des patrouilles nocturnes et des fouilles de voitures, comme le signale le commissaire de la police routière.

« Nous savons que la préfecture est actuellement dans une insécurité totale.  Donc, nous faisons cela pour que les voitures qui circulent dans l’illégalité soient appréhendées« , a précisé  Commandant Jean-Marie Diawara

Dans les quartiers, les jeunes sont réunis en brigade de surveillance pour veiller à la sécurité, et à l’identification des personnes suspectes. Même les débarcadères le long des fleuves Niger et Bafing, sont associés à l’identification des passagers pour la traversée.

« Il est demandé à chaque chef de quartier de déposer la liste des brigades de surveillance. Et la consigne à été ferme contre l’escroquerie et à la violence« , prévient Ibrahima Kalil Kéita, le préfet de Siguiri.