Insécurité : un homme tué dans une attaque armée à Kankan

0
209
image d'archive

Un jeune a été tué par balle la nuit dernière par des bandits armés lors de l’attaque d’une boutique de produits cosmétiques, au quartier Kabada 2, dans la commune urbaine de Kankan.

Selon des témoins, c’est aux environs de 22 heures que trois individus armés de fusils automatiques auraient fait irruption dans la boutique mettant au respect le propriétaire des lieux et son camarade, le défunt Oumar Doumbouya.

« C’est lorsque les bandits ont fini me dépouiller de mon argent, les cinq millions de francs et les recettes des ventes de la journée du dimanche, qu’ils ont demandé nos téléphones, les clés de nos motos. En remettant les téléphones, mon ami a voulu retirer sa puce et c’est dans ça, il a reçu une balle dans la tête », a raconté Youssouf Diaby, le propriétaire de la boutique braquée.

Le chef du quartier Kabada 2, Sékou Bangoura tout en déplorant le meurtre du jeune, pointe du doigt l’obscurité avec l’extinction de la quasi-totalité des lampadaires solaires. Selon lui, c’est cette obscurité qui aurait favorisée la fuite sans crainte des bandits dans les environs de 21 heures 40 mn.

Le défunt Oumar Doumbouya âgé de la vingtaine, était marié et père de deux enfants, nous dit-on. Il a été inhumé ce lundi matin au cimetière de Kokoudounin.

Avec cet autre meurtre, les débats sur la sécurité des personnes et de leurs biens, sont relancés à Kankan. L’insuffisance de l’effectif des agents des services de sécurité avec des moyens assez dérisoires, constitue autant de faveur qui favorise l’insécurité dans la ville de Kankan et ses environs.