Insécurité : un joueur du Syli national perd plus de 100 millions dans une attaque à main armée

mai 23, 2019 8:23

On ne le dira jamais assez. Le phénomène d’insécurité a atteint une proportion inquiétante tant à Conakry qu’en province où une semaine ne passe sans que des citoyens n’en soient victimes.

Le dernier cas en lice est survenu au petit-matin de ce jeudi 23 mai et perpétré contre un joueur guinéen. L’acte répréhensible s’est passé aux environs de 5H du matin à quelques encablures du pont Kaka sur la nationale n°1 Coyah-Kindia.

Alkhaly Bangoura, la victime, est sociétaire du club saoudien Al Fateh Sport Club qui a regagné Conakry en début de semaine pour prendre part au stage de préparation de l’équipe nationale avant la Coupe d’Afrique.

Un voyage qu’il a bien voulu mettre à profit pour visiter son chantier de construction à Kindia où vit également sa maman. C’est au cours donc de ce voyage qu’il s’est fait braquer par des inconnus armés qui lui ont pris la somme de cent dix sept millions de francs guinéens (117.000.000 GNF) et plusieurs objets, dont le téléphone du joueur, ainsi que ses précieux documents, nous confie une source proche de la victime jointe par nos soins quelques heures après la survenue de l’attaque.