voir Plus
    dimanche, 18 avril 2021
    26 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Insécurité : Un père de famille tué chez lui à Coyah par des inconnus

    Amadou Oury Diallo, âgé de 43 ans, a été tué à 2 heures du matin dans la nuit du samedi à dimanche 20 décembre 2020 chez lui à Bentourayah, dans la préfecture de Coyah. Ce meurtre, selon plusieurs témoins, n’a rien à avoir avec de l’argent, car les présumés bandits n’avaient pris aucun objet et n’auraient pas besoin de l’argent. Tout pourrait être donc lié à un règlement de compte.

    « Celui qui a été assassiné a un jeune frère qui est un conducteur de taxi-moto. Ce dernier est revenu un peu tard. Il a rencontré des bandits aux environs du domicile. Les bandits l’ont attaché et l’ont amené jusqu’au portail. En faisant du bruit au niveau du portail M. Amadou Oury Diallo est sorti ouvrir. Quand ils l’ont menacé, il leur a offert la moto et de l’argent. Ils ont dit qu’ils n’ont pas besoin de l’argent ni de moto. Ils ne voulaient que de sa vie. Ils ont sérieusement lutté. Il a réussi à leur enlevé des képis. Après ils lui ont tiré des balles sur les deux pieds. C’est comme ça qu’il a abondamment saigné. Après la fuite des bandits, son jeune frère s’est débrouillé à l’amener à l’hôpital de Coyah. Il a rendu l’âme aux environs de 5h », a expliqué Lamarana Diallo, un proche de la famille, qui dit ne pas être au courant d’un quelconque antécédent entre le défunt et une tierce personne.

    Amadou Oury Diallo vivait avec ses propres enfants et d’autres enfants de ses frères. Son enterrement est prévu dans l’après-midi de ce dimanche 20 avril.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE