Insécurité : une famille a failli être décimée dans un incendie criminel, à Mamou

0
1975

Dans la nuit de lundi 10 à mardi 11 décembre, un inconnu a mis le feu à la case de Mamadou Kissi Barry qui y dormait avec son épouse et ses trois enfants. Heureusement, la famille ciblée a pu s’échapper des flammes.

Les faits se sont produits à Somidaro, un district de la sous préfecture de Soya, situé à une vingtaine de kilomètres de la ville de Mamou.

Interrogé sur les circonstances de cet acte criminel, Mamadou Kissi Barry la victime explique : « C’est ma deuxième épouse qui occupe la case d’en face qui nous alerté du danger. Elle a frappé à nôtre porte en criant. Nous nous sommes réveillés. En voulant ouvrir, j’ai découvert que la porte était attachée de l’extérieur. C’est ainsi que j’ai donné des coups de pied dans la porte qui a finalement cédé. Après nous avons pu nous échappés. Il était 2 heures. Malheureusement, nous n’avons pas pu éteindre le feu. »

Il n’y a pas eu de perte en vie humaine mais, les dégâts matériels sont considérables. Le feu a consumé toute la case et son contenu.

Quant à la victime, elle a décidé de porter plainte contre X.