Insolite : Enceinte de 8 mois, une détenue tente de se suicider à la Maison centrale de Conakry

0
991

Porteuse d’une grossesse d’environ 8 mois, Mlle BD, étudiante dans une université privée de Conakry, croupit en détention à la Maison centrale de Conakry depuis plusieurs mois. Elle est poursuivie pour des faits de vol, de coups ayant occasionné des blessures volontaires et de détention d’armes, dit-on.

Dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 juin 2018, la jeune fille de 22 ans a tenté d’abréger sa vie par suicide, nous apprennent  des sources bien introduites au sein de cette concession carcérale. Selon nos informateurs, c’est dans la matinée d’hier mardi que les codétenues de la fille enceinte ont constaté que ça n’allait pas chez elle.

Aussitôt alertées, les autorités pénitentiaires l’ont conduite à l’infirmerie de la Maison centrale où les premiers diagnostics ont révélé une tentative de suicide avec de l’eau de javel dont la détenue a bue une quantité.

Entretemps, une ambulance a été dépêchée pour la transporter à l’hôpital. C’est le centre de santé de Kouléwondy qui l’a accueillie avant qu’elle ne soit référée aux urgences de l’hôpital Ignace Deen. Là, il y a eu plus de peur que de mal. Puisque la détenue, après les soins intensifs, a rejoint sa cellule de détention où un dispositif de surveillance renforcée est instauré autour d’elle, rapportent nos sources.