Insolite : quand Alpha Condé se fait escroquer 300 mille dollars par un « in-vestisseur étranger»

0
912

Le chef de l’Exécutif guinéen a officié la cérémonie de lancement des travaux d’une conférence diplomatique ce lundi 29 avril à Conakry. Une sortie qu’Alpha Condé a mise à profit pour inviter les Ambassadeurs guinéens en poste dans d’autres pays à plus de travail en vue de drainer des investisseurs sérieux vers le pays.

D’entrée, le chef de l’Etat a porté à la connaissance de l’assistance que très souvent, des hommes d’affaires -dont on ne connait pas la moralité- viennent en Guinée. « On ne sait pas s’ils sont sérieux ou non. Parce qu’aujourd’hui, tous les Guinéens sont devenus des démarcheurs », a révélé le président de la République.

Et comme pour justifier ses propos, Alpha Condé a déclaré que depuis qu’il y a eu l’Accord-cadre avec la Chine, tous les jours, des Guinéens lui envoient des investisseurs. « Très souvent, on m’envoie des notes -comme quoi- telle personne est disposée à investir des milliards sur fonds propres. Et lorsque je reçois ce monsieur, à la fin, il me dit garantie souveraine. Ce qui veut dire que je prends le risque à sa place. S’il ne peut pas payer, c’est moi (l’Etat guinéen, ndlr) qui paie.  Mais si vous (diplomates guinéens, Ndlr) faisiez votre travail, je serais moins envahi. Parce qu’aujourd’hui, je suis envahi de propositions venant de tous côtés », a-t-il fait savoir.

« On a même été escroqué ici. Le gouverneur de la Banque centrale le sait. Il y a un homme d’affaires qui est venu et qui a fait des propositions. Mais il fallait lui payer 300.000 dollars. (…). Le gouverneur a dit: paies, paies. J’ai pris de ma poche et payé les 300.000 dollars. Le Monsieur a disparu. On n’a plus jamais entendu parler de lui. Si l’ambassadeur avait fait son travail, je ne me serais pas fait gruger », a ironisé le président de la République, sans dévoiler la nationalité de son escroc, encore moins ce sur quoi portait son investissement.