Insolite : un jeune perd miraculeusement sa vie à Santou/Telimélé,

mai 23, 2019 5:50

A trente-cinq kilomètres du chef-lieu de la préfecture deTelimélé, au nord, se trouve la commune rurale de santou. Pour y accéder, il faut descendre le dangereux col de wonkou et franchir la ‘’fameuse’’ rivière appelée Donso.

C’est justement là qu’un jeune du nom de Boubacar Diallo a, miraculeusement, perdu sa vie  après avoir ôté ses habits  pour se laver ce mercredi 22 mai 2019 aux environs de 17 heures.

Menuisier de profession, célibataire et natif du village de Aïguel dans la commune rurale de sagalé, dans la préfecture de Lélouma,  il faisait la navette entre les deux localités depuis belle lurette pour exercer son métier.

Interrogé pour savoir les circonstances dans lesquelles s’est produit ce drame, Tidiane kakoni Diallo, chauffeur de profession, qui a participé à son repêchage ce jeudi témoigne : « c’est hier aux environs de 17 heures qu’il est venu avec un groupe d’enfants pour se laver. Aussitôt il a ôté ses habits et s’est mis à se laver, une force obscure l’a tiré vers un gouffre d’une très grande profondeur. Il ne remontra plus  à la surface. Apeurés, les enfants ont alerté les habitants qui sont venus  constater ce drame ».

Selon nos informations, cinq personnes dont une femme sont mortes dans ce lieu  hanté appelé kankiran  et sont toutes des étrangers.

Informée de cette triste nouvelle,  la famille mortuaire de Sagalé a rallié Santou ce jeudi où a eu lieu l’enterrement non loin du lieu de l’inoubliable drame aux environs de 12 heures.

En attendant, c’est la tristesse, la peur et la désolation qui alternent dans les cœurs des citoyens.

Paix à l’âme du disparu. Amen !