Installation des conseils communaux: Dalein répond au ministre Bouréma Condé

juillet 7, 2018 5:05
0
 » Il faut que tous les élus soient installés en même temps »
Lors de la dernière réunion du comité de suivi de l’accord politique du 12 octobre 2016, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, général Bouréma Condé, a annoncé qu’il va procéder à l’installation des conseils communaux où il n’y a pas de contentieux.
Mais l’opposition n’est pas d’accord avec cette décision. Et le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo, a réitéré cette position ce samedi 7 juillet face à ses militants: « nous n’acceptons pas cette décision. Cela signifierait qu’ils ne veulent pas régler le contentieux électoral. Il faut que le contentieux électoral soit réglé et que tous les élus soient installés sur l’ensemble du territoire en même temps. Parce qu’on a fait une élection à la même date, il faut que les gens soient installés en même temps car, ils ont le même mandat et on ne peut pas organiser deux élections plus tard. Nous avons fait passer ce message aux autorités que nous n’acceptons pas qu’il y ait une installation partielle des élus. Réglons le problème du contentieux électoral et installons les élus dans toutes les communes ».
Depuis plusieurs semaines, l’opposition a suspendu sa participation aux travaux du comité de suivi. Mais selon Cellou Dalein Diallo, elle pourrait faire son comeback: « ce n’est pas exclu qu’on y retourne. Pour le moment, on ne vient pas parce qu’on ne sent pas une volonté réelle pour s’adresser aux problèmes qui sont posés. Il y a beaucoup de contacts informels qui se poursuivent actuellement et nous attendons de voir. Si on a une visibilité, naturellement nous allons sortir de cette crise. Il ne faut pas penser que nous voulons que le pays s’enlise dans cette crise. Nous voulons en sortir, mais il faut que des solutions justes et équitables soient trouvées ».