Installation des élus locaux : le parti présidentiel, RPG au bord de l’implosion à N’Zérékoré

octobre 6, 2018 1:18
0

À quelques jours de l’installation des élus locaux, rien ne semble aller entre l’élu Fassou Goumou, le premier inscrit sur la liste du RPG Arc-en-ciel et les autres Conseillers élus.

Ils sont 4 prétendants pour la mairie de N’Zérékoré : Fassou Goumou, Moriba Albert Délamou, Pé Mamady Gbamy et Zoupé. Mais depuis le communiqué du ministère de l’Administration du Territoire annonçant l’installation des élus locaux, tout semble se compliquer au sein du parti au pouvoir au niveau de N’Zérékoré. Les multiples réunions de ces derniers jours entre ces élus n’ont pas permis de conjurer le mal qui ronge le parti présidentiel. En conséquence, le parti, à travers sa coordination régionale, pourrait prendre sa décision dans les prochaines heures.

Mais d’ici là, la ‘’tête’’ de liste du RPG, Fassou Goumou met en garde son parti contre toute tentative devant conduire à la désignation d’un autre candidat que lui à la mairie de N’Zérékoré. Il fait cette mise en garde dans une déclaration dans la matinée de ce samedi 6 septembre à son domicile, sis au quartier Gbangana, dans la commune urbaine de N’Zérékoré.

A la faveur de cette sortie face à la presse locale, le frondeur Fassou Goumou affirme être déçu de l’attitude des responsables locaux du RPG et dénonce par la même occasion les manœuvres actuellement en cours.

Dans la même logique, il menace ces responsables du parti de se porter candidat s’ils arrivaient à désigner quelqu’un d’autre.

Il faut rappeler que le RPG Arc en-ciel qui n’avait pas désigné de tête pour conduire ses listes lors des dernières communales, n’a obtenu que 19 sièges de Conseiller sur 41 que compte la commune urbaine de N’Zérékoré.

Par ailleurs, toutes nos tentatives auprès des autres aspirants à la Mairie tout comme la Coordination régionale du RPG pour avoir leurs réactions, sont restées vaines jusqu’au moment où nous mettons en ligne cette dépêche.