Installation des PA : Kassory s’en félicite et dresse le bilan de l’opération militaire

décembre 14, 2018 11:16

Décriée par les opposants, le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana s’est félicité  ce jeudi 13 décembre de l’installation des PA (Point d’Appui) dans la ville de Conakry. Il était l’invité de la télévision nationale dans édition «Entretien de Koloma».

Selon le Premier ministre Kassory Fofana, avant l’installation des PA, l’insécurité était généralisée dans la cité. Pour Kassory Fofana, le constat sur l’axe du «mal» qu’il préfère appeler l’axe de «désespoir» était marqué d’une espèce «d’extraterritorialité».

« Au résultat, nous observons y compris les habitants de l’axe pour son retour dans la communauté nationale. En terme de paix, il y a la tranquillité et la sécurité. En terme de commerce et activités économiques, les populations vaguent à leurs occupations. En terme de sécurités routière, on n’assiste plus aux casses des véhicules et aux agressions. En terme de résultat, la criminalité dans la zone est réduite considérablement. Il y a une économie des morts selon les statistiques que je dispose (…). Je félicite les unités unifiées de la gendarmerie, de la police et de l’armée qui ont fait preuve de civisme de cette opération (…). Les militaires sont dans les unités à titre d’appui. Quel que soit leur grade, ils sont commandés soit par les policiers soit par les gendarmes. Les militaires sont présents à titre dissuasif. Ce sont des zones jusqu’à date réputées dangereuses. Une zone où on a égorgé un policier, on ne peut pas se permettre d’ôter la vie au personnel de forces publiques. Les militaires ne font pas usage d’armes pendant la journée mais évidemment, le soir on ne parle pas d’ordre public mais plutôt la criminalité. »