Interdiction de la marche de ce lundi : le président de la PCUD appelle les citoyens à la mobilisation

juillet 23, 2018 2:23
0

La marche des Forces sociales ce lundi 23 juillet a été violemment réprimée par les services de maintien d’ordre. A peine regroupés au rond-point de la Tannerie, les marcheurs ont été dispersés par les tirs de gaz lacrymogènes, a-t-on constaté sur place.

Très déterminé, le président de la PCUD (Plateforme nationale des Citoyens Unis pour de Développement), Abdourahamane Sano n’entend pas reculer. Dans le feu de l’action, Abdourahamane Sano a promis qu’il se battra jusqu’à son dernier souffle contre l’injustice sociale.

«C’est un combat légitime avec tous les moyens légaux. Ce sont les maires qui ont répondu à nos courriers en autorisant la marche. Le communiqué du gouvernorat de la ville de Conakry n’a pas été signé par le gouverneur lui-même. De toutes les façons, nous allons continuer notre lutte jusqu’à ce qu’ils comprennent que le peuple de Guinée n’acceptera plus de se soumettre. Nous demandons aux citoyens de rester calmes et mobilisés jusqu’à ce que la justice soit faite. Nous nous battons pour la justice sociale dans ce pays et nous n’allons jamais reculer», a-t-il déclaré dans la foulée.