Interdiction des motos-taxis à Kaloum: pourquoi l’application de cette mesure est si discrète

août 2, 2018 8:03
0

Contrairement aux autres communes de la capitale Conakry, l’usage des motos-taxis est formellement interdit à Kaloum. C’est une décision du ministère de la Sécurité et de la Protection Civile qui devrait rentrer en vigueur le 1er août. Joint au téléphone par Guinéenews, le Directeur national de la sécurité routière précise :

«C’est vrai le délai est arrivé, mais à cause de la crise sociale, nous avons décidé de temporiser les choses. En réalité, les motos-taxis sont formellement interdites à Kaloum. Nous appliquons littéralement la décision, tous les jours. A la différence, cette fois-ci, nous passons par la méthode policière. Quand un conducteur de moto-taxi se retrouve à Kaloum, il sera arrêté et verbalisé. Nous ne partirons jamais en appoint avec quelqu’un. Nous avons notre système pour traquer les motos-taxis à Kaloum. Nous n’annonçons pas la mesure avec tambour et trompette. Ce qu’il faut retenir, la décision est bien en application. Nous sommes en train de bien travailler», a-t-il précisé au bout du fil.

Pour rappel, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Alpha Ibrahima Kéira avait annoncé pour la première fois l’interdiction des motos-taxis à Kaloum le 25 juillet dernier. Malheureusement, l’application de la mesure a été reportée pour le 1er août. Un report que le ministre Kéira a justifié  par le fait que le premier délai butoir correspondait à la période des examens de fin d’année.