Interpellation de Alsény Sakho: ce pseudo-guérisseur abusait et filmait tout avec ses patientes (Enquêteur)

mars 19, 2019 3:15

Les services spéciaux chargés de la lutte contre la drogue et le crime organisé ont présenté ce mardi 19 mars à la presse un pseudo-guérisseur du nom de Alsény Sakho, communément appelé ‘’Jean-Pierre Kolié’’. Son interpellation a été rendue possible grâce à la plainte d’un collectif de 18 femmes qui se dit être victime.

D’après l’officier enquêteur, le Commissaire Daba Traoré, Directeur adjoint de l’Office central de la lutte contre la drogue et le crime organisé, Alsény Sako a été arrêté par ses  hommes le 12 mars 2019.

A l’en croire, le prévenu, de la trentaine, est plombier et stagiaire à la police nationale et il se dit guérisseur. En réalité, accuse l’officier de police, Alsény Sakho faisait de ‘’l’escroquerie, le viol, la menace, l’abus de faiblesse, l’administration de substance nuisible à la santé à l’occasion de l’exercice de sa profession en convainquant les femmes qu’il guérit les maladies dont elles souffrent notamment les problèmes sentimentaux, d’argent, de mariage et de voyage moyennant un montant de 600 mille francs à 3 millions de francs guinéens.’’

Pour parvenir à sale besogne, a expliqué le Directeur adjoint de l’OCAD, le présumé escroc utilisait des ‘’subterfuges, des manœuvres inédites et frauduleuses extraordinaires’’ à l’occasion desquelles, il violait la plupart de ses clientes avant de les administrer à partir de leurs parties génitales des organes d’animaux, en utilisant ‘’des excréments humains, des décoctions de plantes à des fins thérapeutiques sans aucun effet.’’

Le Commissaire de police s’est indigné du fait que les femmes, au lieu qu’elles soient guéries, se sont vues bafouées dans leur dignité et exposées à d’autres maladies plus graves. Pire, Alsény Sakho a procédé à un filmage de toutes ses actions horribles à l’aide de son téléphone, a fustigé le Commissaire en charge du dossier.

Lire vidéos: