Ismaël Dioubaté, ministre du Budget : « les recettes sont réalisées à la date du 30 juin à 47,2% »

0
1111

Ce lundi 19 août à l’Assemblée nationale, le ministre du Budget Ismaël Dioubaté a déclaré devant les députés qu’au terme du premier semestre 2019, la situation de l’exécution budgétaire tant au niveau des recettes, des dépenses que du financement, a enregistré un résultat globalement encourageant qui milite en faveur d’une Loi des finances rectificatives.

D’après le ministre Dioubaté, sur une prévision annuelle de 19. 332,10 milliards, l’exécution globale des recettes à la date du 30 juin se chiffre à 9 137,61 milliards, soit un taux de réalisation de 47,2%. « Ces recettes sont composées des recettes fiscales, 8 265, 45 milliards, des dons 279, 01 milliards et d’autres recettes (593, 14 milliards », a-t-il précisé.

Dans la même logique, il a rappelé que les recettes fiscales ont été réalisées à hauteur de 8 265, 45 milliards contre une prévision sectorielle de 8 100, 51 milliards, soit 103,82%  aux impôts sur le commerce extérieur et les transactions internationales pour 2 023,34 milliards contre un objectif de 1 970, 00 milliards, soit 102,71%.

« Les dépenses sont évaluées à 23 mille 120,27 milliards contre une prévision initiale de 22 mille 313,40 milliards. Soit une augmentation de 806,9 milliards (3,6%) », a-t-il fait savoir.

S’exprimant sur les recettes du secteur minier, le ministre Dioubaté a laissé entendre que les prévisions ont été ramenées à 2 mille 675,2 milliards contre une prévision initiale de 2 mille 934,3 milliards.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.