Ismaël Dioubaté, ministre du Budget : « les recettes sont réalisées à la date du 30 juin à 47,2% »

août 19, 2019 8:56

Ce lundi 19 août à l’Assemblée nationale, le ministre du Budget Ismaël Dioubaté a déclaré devant les députés qu’au terme du premier semestre 2019, la situation de l’exécution budgétaire tant au niveau des recettes, des dépenses que du financement, a enregistré un résultat globalement encourageant qui milite en faveur d’une Loi des finances rectificatives.

D’après le ministre Dioubaté, sur une prévision annuelle de 19. 332,10 milliards, l’exécution globale des recettes à la date du 30 juin se chiffre à 9 137,61 milliards, soit un taux de réalisation de 47,2%. « Ces recettes sont composées des recettes fiscales, 8 265, 45 milliards, des dons 279, 01 milliards et d’autres recettes (593, 14 milliards », a-t-il précisé.

Dans la même logique, il a rappelé que les recettes fiscales ont été réalisées à hauteur de 8 265, 45 milliards contre une prévision sectorielle de 8 100, 51 milliards, soit 103,82%  aux impôts sur le commerce extérieur et les transactions internationales pour 2 023,34 milliards contre un objectif de 1 970, 00 milliards, soit 102,71%.

« Les dépenses sont évaluées à 23 mille 120,27 milliards contre une prévision initiale de 22 mille 313,40 milliards. Soit une augmentation de 806,9 milliards (3,6%) », a-t-il fait savoir.

S’exprimant sur les recettes du secteur minier, le ministre Dioubaté a laissé entendre que les prévisions ont été ramenées à 2 mille 675,2 milliards contre une prévision initiale de 2 mille 934,3 milliards.