Jean-Yves Le Drian sur la crise politique en Guinée: «… Que les Guinéens se débrouillent…»

mars 17, 2018 3:41
0

De passage ce vendredi 16 mars dans la capitale burkinabè, Ouagadougou qui a  été victime il y a deux semaines d’un double attentat terroriste, le ministre français des Affaires Etrangères, Jean-Yves Le Drian a mis à profit cette visite pour y rencontrer la communauté française.

Après une brève allocution devant ses compatriotes vivant sur place, le ministre Le Drian s’est fondu dans la foule, histoire de pouvoir échanger directement  des problèmes individuels qui se posent à chacun d’eux.

 C’est à cette occasion que Boubah Bah, un Franco-guinéen, présent à la rencontre, a eu le privilège de placer quelques mots au Chef de la diplomatie française. Au cours de leurs échanges, le jeune homme a interpellé le ministre Le Drian sur la crise politique qui agite la Guinée depuis la tenue des élections communales du 4 février dernier.

Ce dernier, apparemment, agacé par cette inattendue interpellation, a sèchement lâché ceci à Boubah avant de lui tourner le dos : «Si on bougeait, on dirait, c’est la France qui fait la politique de la Guinée. Ça ne va pas ! Que les Guinéens se débrouillent après, on soutiendra ceux qui seront élus démocratiquement.»

Il faut par ailleurs souligner que la Guinée vit une de ses plus graves crises sociopolitiques depuis la réélection du président Alpha Condé en 2015. Un malaise politique qui tire son origine des récentes élections communales et communautaires qui se sont déroulées le 4 février 2018.

Affirmant être victime de « fraudes », l’opposition menée par l’UFDG de l’ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo, projette une série de manifestations dès la semaine prochaine. Déjà, il y a au moins 3 morts et de nombreux dégâts matériels qui ont été enregistrés lors des précédentes manifestations, organisées à Conakry à l’appel de cette opposition.

Une dépêche de notre correspondant Bangaly Touré depuis Ouagadougou pour Guinéenews