Jeunesse et emploi jeune : Mouctar Diallo prend les commandes et fixe ses priorités

mai 31, 2018 1:41
0

Le nouveau ministre de la jeunesse Mouctar Diallo a officiellement pris fonction ce mercredi 30 mai 2018. La cérémonie de passation de service a eu lieu dans l’enceinte du ministère de la jeunesse en présence de quelques membres du gouvernement, des cadres dudit ministère et des proches des ministres sortants et entrants.

Prenant la parole, Mouctar Diallo a d’abord exprimé sa gratitude au président Alpha Condé  et remercié son prédécesseur avant de promettre de tout faire pour être à la hauteur de la tâche qui lui a été confiée.

« Je puis vous rassurer que je mesure dans toute sa dimension la responsabilité qui m’a été confiée et je m’appliquerais grâce à votre collaboration à assouvir les attentes que je sais urgentes et multiples. Et pour cela, je m’efforcerais à être constamment à l’écoute de tous, mais surtout de tous les jeunes de notre pays, sans aucune préoccupation que celle de servir la patrie. Je voudrais être votre allié, celui contre l’épaule de qui vous poserez vos problèmes et qui n’aura de répit que lorsque vous aurez trouvé satisfaction », a déclare le nouveau patron du ministère de la jeunesse.

Poursuivant son speech, Mouctar Diallo se dit conscient de la problématique de l’emploi jeune. Et pour résoudre cette équation, il sollicite l’implication de tout un chacun surtout des jeunes.

« En Guinée et vous le savez, la jeunesse est confrontée à des problèmes multiples qui méritent des solutions urgentes. Ces problèmes qui ne datent pas d’aujourd’hui s’articulent notamment autour du sous emploi, du chômage, de la précarité, de la délinquance juvénile, de l’immigration illégale, de la sous formation, etc. Vous comprendrez donc que prendre en charge la question de la jeunesse est une immense responsabilité mais cette tâche est tellement exaltante. La jeunesse guinéenne est dynamique, elle a la volonté de s’impliquer efficacement dans la construction de l’édifice national. Ma volonté et mon combat s’articuleront dans un dialogue permanent, permettant à cette jeunesse d’exprimer son talent, sa compétence et son désir de vivre en harmonie avec ses aspirations. Elle est ce que la Guinée a de plus précieux. Lui permettre de s’épanouir, c’est donner à la Guinée l’opportunité d’accéder très vite aux cercles des économies innovantes », dira M. Diallo.

Parlant de ses  priorités,  le président des Nouvelles Forces démocratiques de Guinée compte faire de  la formation jeune, son cheval de batail. Surtout dans les secteurs comme l’agriculture, l‘élevage et l’informatique.

« Dès maintenant, nous comptons engager des actions fortes et prometteuses sous l’impulsion du chef de l’Etat et de l’ensemble du gouvernement au profit de notre vaillante jeunesse. Nous mettrons l’accent sur la formation des jeunes dans des domaines pourvoyeurs d’emploi comme l’agriculture, l’élevage, les nouvelles technologies… L’amélioration de l’employabilité des jeunes à travers une formation qualifiante, la promotion de la formation technique et professionnelle, le renforcement des capacités de la jeunesse  pour la facilitation de son accès à l’information en vue de lui permettre  de jouer le rôle qui lui est dévolu  en tant qu’agent dynamique de la gouvernance et de la prise de décision, la promotion de l’auto emploi en soutenant les projets innovants, la simplification des démarches administratives dans le financement des projets…», a-t-il promis

Le ministre sortant Moustapha Naité quant à lui, est largement revenu sur les acquis de ses trois années de gestion. Il n’a pas aussi manqué de rappeler au nouveau ministre de la jeunesse les défis qui l’attendent.