Jour de manifs à Conakry : les écoles sont restées fermées en dépit de la présence des enseignants

0
166

Les écoles sont restées fermées ce lundi malgré le communiqué du ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation Mory Sangaré appelant, la veille, enseignants et élèves à aller à l’école. Un communiqué intervenu au lendemain de celui du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée, qui lui,  appelait les enseignants et les élèves à rester à la maison à l’occasion de la manifestation programmée par le FNDC.

 Au collège et Lycée Donka (dont les bâtiments se font face dans la même cour, dans la commune de Dixinn), nous y avons observé la présence de quelques enseignants. Sauf que les élèves, eux, n’étaient pas au rendez-vous. Laissant ainsi les classes vides. Ce matin, face à cette absence des élèves, les deux premières responsables des deux écoles (la proviseure et la principale) se sont retrouvées pour en discuter. Lorsque nous les avons trouvées, elles nous ont indiqués que « ce sont les élèves qui ne sont pas venus. »

Au collège Donka II, sis non loin de Donka I, c’est le même constat : la présence de quelques enseignants contre zéro élève. À Coléah, Bonfi, Matam, Dixinn et d’autres quartiers sillonnés par Guinéenews,  les écoles primaires, collèges et lycées, publics comme privés, sont restés fermés